Agenda

Samedi 25 novembre
Entrez en Avent avec les migrants : 25 novembre 2017 (Salles paroissiales - Allonnes)
Samedi 25 novembre
Invitation à la préparation au voyage solidaire : samedi 25 novembre (Maison du Citoyen sous la place des Comtes du Maine)
Accueil > Actualités > Événements > Dossier spécial : La visite pastorale à Parigné l’Evêque et au Grand (...) > Coup de projecteur sur le secteur de Parigné-l’Evêque et du Grand (...)

Coup de projecteur sur le secteur de Parigné-l’Evêque et du Grand Lucé

JPEG - 23.7 ko
Eglise du Grand Lucé

Mgr Le Saux poursuit ses visites pastorales. Cette semaine, du 18 au 24 février, il se rendra dans le secteur de Parigné-l’Evêque et du Grand-Lucé. Le Père François Bailly, curé de ses 2 paroisses nous présente ce secteur, une invitation à découvrir des réalités paroissiales différentes.

Mgr Y. Le Saux va visiter les paroisses de Parigné-l’Évêque et du Grand-Lucé. Ces deux paroisses voisines sont bien différentes et si l’évêque les visite ensemble, c’est parce qu’elles ont depuis 2009 le même curé. Elles font cependant partie de deux doyennés différents : celui de Saint-Calais pour Le Grand-Lucé et celui de la couronne Est pour Parigné-l’Évêque.

Le Grand-Lucé tout d’abord.

JPEG - 35.5 ko
Eglise de Courdemanche


Constitution de la paroisse
La paroisse du Grand-Lucé est constituée de dix communes pour un total d’environ 6000 habitants. La paroisse Courdemanche-Saint-Georges-Saint-Pierre a été rattachée à la paroisse en 2001, après le départ de l’abbé Foin. C’est la totalité du canton du Grand-Lucé plus les communes de Volnay et de Saint-Mars-de-Locquenay qui font partie du canton de Bouloire.
Géographie de la paroisse
Quand on arrive du Mans après avoir fait 25 km sur la route de La Chartre, la commune du Grand-Lucé se situe comme la porte d’entrée de la paroisse et pour rejoindre Courdemanche, il faut rajouter 15km et là, c’est la vallée du Loir. La forêt est un élément important de la réalité géographique et humaine en particulier pour les communes de Pruillé, Saint-Vincent et Saint-Pierre-du-Lorouër.
Réalités économiques
Autant dire que le canton n’est pas dans la zone d’influence du Mans. Les seuls gros employeurs sont le Centre médical et les maisons de retraite, et la Sicamaine à Volnay. Des personnes travaillent au Mans et d’autres sur Bessé-sur-Braye.
Ainsi la démographie est plutôt stagnante et les élus se battent pour garder un peu de vitalité dans les communes, en encourageant les commerces : la commune de Saint-Mars-de-Locquenay a installé un distributeur de pain (comme un distributeur de boissons) ! En dehors du Grand-Lucé, Courdemanche est la seule commune à avoir sauvegardé ses commerces de proximité (avec une Maison médicale) .
L’agriculture est une réalité importante de ces communes, avec des jeunes agriculteurs. Il y a des exploitations d’élevage (poules, bovins, vaches laitières) et des exploitations de productions céréalières. Il est à noter que des exploitants cherchent à transformer et à vendre eux-mêmes leurs productions.
Au milieu de ces réalités, les chrétiens sont un petit troupeau et ce depuis longtemps : dans les années 50, une communauté de religieuses s’est créée à Montreuil-le-Henri pour être présence chrétienne dans une commune particulièrement déchristianisée. La paroisse du Grand-Lucé bénéficie aussi de la présence des sœurs du foyer Saint-Michel qui accueille des personnes âgées dans leur maison de retraite. Les églises (souvent bien mises en valeur par les municipalités) ne sont pas souvent utilisées pour la prière.


Puisqu’il n’y a pas de curé résident, la vitalité paroissiale s’appuie sur une Équipe d’Animation Paroissiale (EAP) efficace qui se réunit tous les 15 jours pour suivre au plus près la vie de la paroisse. Ce dynamisme de l’EAP permet que les principales fonctions de la vie paroissiale soient tenues. Et la paroisse a eu la joie d’organiser, dans la dynamique Diaconia, un repas de Noël, le dimanche 13 décembre, pour 21 personnes invitées.

JPEG - 33.7 ko
Eglise de Pruillé l’Eguillé

Parigné-l’Évêque ensuite.


Constitution de la paroisse
La paroisse de Parigné-l’Évêque est constituée des communes de Brette-les-Pins, Challes et Parigné-l’Évêque. Ces trois communes sont sous la responsabilité d’un même curé depuis de nombreuses années (environ 40 ans). Pendant de nombreuses années, la paroisse a eu le même curé que Changé. Maintenant c’est avec le Grand Lucé que des soutiens mutuels peuvent se vivre au niveau paroissial.
Réalités économiques
Proches de la sortie du Mans, les communes bénéficient d’un dynamisme démographique qui va en s’accentuant. De nouveaux habitants, jeunes pour la plupart, font construire sur ces communes. Mais la plupart des emplois ne se trouvent pas sur le territoire de communes. Parmi les employeurs les plus importants, il y a le Centre médical de Parigné (l’ancien « sana »), la métallerie Williamey, la menuiserie Bourneuf. Une petite zone artisanale s’est installée à la sortie de l’autoroute. La communauté de communes du Sud-est du pays manceau permet aux trois communes de travailler ensemble (avec aussi Changé et Saint-Mars-d’Outillé)

JPEG - 128.1 ko
Rando Galette


Depuis longtemps, ces communes ont peu de dynamisme chrétien (« terre de pin, terre de païen » dit le dicton). Ainsi dans les registres de Challes ,en 1920, un curé se plaint de vivre au milieu d’une population « impie » !
Autre exemple : il n’y a plus d’école catholique depuis les années 50 et les dernières religieuses ont quitté Parigné dans les années 70.
Aussi la communauté paroissiale vit-elle modestement sa mission d’annonce de la Bonne Nouvelle. Le journal Contact réalisé par plusieurs paroisses sarthoises , avec des pages locales, est distribué dans toutes les boîtes à lettres : il permet de transmettre à un maximum de personnes les réflexions des chrétiens.

JPEG - 105.3 ko
Rando Galette


L’après-midi « portes ouvertes » au mois de septembre et la rando-galette de janvier sont deux temps forts de la vie paroissiale. La démarche « Quo vadis » a permis aux chrétiens de prendre l’habitude de se retrouver autour de la Parole de Dieu.

Père François Bailly, curé des paroisses de Parigné-l’Evêque et du Grand Lucé

Dans la même rubrique

Visite pastorale de Mgr Le Saux sur le secteur de Parigné-l’Evêque et du Grand-Lucé
Visite pastorale de Mgr Le Saux sur le secteur de Château-du-Loir
Visite pastorale de Mgr Le Saux dans le Saosnois
Visite pastorale de Mgr Le Saux sur le secteur paroissial de St Calais et Bessé sur Braye
Visite pastorale à Conlie et Bernay-en-Champagne, le 13 janvier 2011


Actualités Notre Evêque Paroisses et doyennés Diocèse Prier et célébrer Eglise et société Contacts
Liens