Agenda

Samedi 25 novembre
Entrez en Avent avec les migrants : 25 novembre 2017 (Salles paroissiales - Allonnes)
Samedi 25 novembre
Invitation à la préparation au voyage solidaire : samedi 25 novembre (Maison du Citoyen sous la place des Comtes du Maine)
Accueil > Actualités > Nos peines, nos joies > Décès de Marie-Odile Coquery

Décès de Marie-Odile Coquery

Marie-Odile Coquery, Ordo Virginum le Mans,
consacrée par Monseigneur Bernard Alix, le 8 décembre 1979,
au Carmel de Rouillon (Le Mans), décédée le 29 août au Mans
.


Marie-Odile est née le 9 février 1930. J’ai appris à la connaître surtout à partir de 1996, année de ma consécration : au Carmel de Rouillon (Le Mans), notre « trait d’union »…
Lors du voyage en voiture pour nous rendre à la session provinciale, organisée en mai dernier à Dinard, nous avions eu le temps de dialoguer. Elle évoquait les souvenirs de sa vie professionnelle, lorsqu’elle était inspectrice dans l’éducation nationale au niveau du primaire.
Pendant sa retraite, elle a exercé de nombreuses activités dans le diocèse et au sein de l’Ordo Virginum du Mans. En 2000, elle avait initié dans notre région, la mise en route des sessions provinciales qui n’ont pas cessé depuis, afin de permettre à celles qui n’avaient pas pu se rendre à Rome de pouvoir se rencontrer. De spiritualité ignatienne, elle aimait beaucoup ses ami(e)s de C. V. X. (Communauté Vie Chrétienne) et participait fidèlement, chaque fois qu’elle le pouvait, aux réunions proposées dans la Sarthe, mais aussi aux congrès qui se tenaient chaque année, dans différentes villes en France. Elle a d’ailleurs été l’une des premières à contribuer à mettre en place les groupes ignatiens qui se constituaient au milieu des années 1970. Elle assurait également de nombreux accompagnements spirituels.
Aimant le chant, elle participait à l’équipe d’animation liturgique du Centre diocésain de l’Etoile au Mans, où elle venait régulièrement enrichir sa vie spirituelle.
Familière des cours proposés par le service de la Formation permanente, elle fréquentait beaucoup la bibliothèque diocésaine.
Très attachée à notre belle cathédrale saint Julien, la pastorale du tourisme lui tenait vraiment à cœur et elle a souvent guidé de nombreux groupes de visiteurs pour les aider à découvrir sa beauté et son message…
Enfin, elle veillait sur ses Sœurs par la prière, elle nous aimait et nous encourageait, heureuse de l’existence de notre revue Christi Sponsa, à laquelle elle a longtemps participé en faisant des recensions de livres. Intéressée par l’histoire de l’Ordo
Virginum, alors qu’elle était déjà hospitalisée, elle lisait le livre de René Metz, « La
consécration des Vierges », qu’elle venait d’acheter.
Discrète, intériorisée, elle a pris sa lampe pour partir à la rencontre de l’Epoux… Mystère de l’effacement consenti de la vie consacrée. Regardant depuis sa chambre d’hôpital par la fenêtre en fin d’après-midi, elle contemplait le crépuscule attendant le Jour qui n’a pas de fin...
« L’ami de l’Epoux », saint Jean Baptiste, est venu la chercher le jour où l’Eglise célèbre son martyre. Nous participerons ou nous pourrons nous unir par la prière à l’Eucharistie qui nous réunira le jour de sa sépulture, mardi 5 septembre à 10h, dans l’Eglise Notre-Dame de la Couture, sa paroisse…
Geneviève Pochat, O.V. Le Mans.
5 septembre 2017


Actualités Notre Evêque Paroisses et doyennés Diocèse Prier et célébrer Eglise et société Contacts
Liens