Accueil > Notre Evêque > Homélies et prises de parole > EDITORIAL DU MOIS DE DECEMBRE 2011 DANS LA REVUE DIOCESAINE

EDITORIAL DU MOIS DE DECEMBRE 2011 DANS LA REVUE DIOCESAINE

Il y a quelques semaines, les évêques de France se réunissaient
à Lourdes pour l’Assemblée plénière de la Conférence
épiscopale. C’est toujours un moment important pour la vie
ecclésiale. De nombreux dossiers ont été abordés : la suite à donner au
succès des Journées Mondiales de la Jeunesse et aux colloques "Familles
2011", les rassemblements dominicaux, la vie consacrée, l’écologie,
les nouveaux statuts de l’enseignement catholique. De nouveaux
chantiers de réflexion ont été ouverts en particulier sur la culture
Internet. Je vous invite tous à lire le discours de clôture du Cardinal
Vingt-Trois qui reflète bien la teneur de ce travail.
En réalité, toutes ces questions touchent à celle de l’annonce de
l’Évangile dans un monde en pleine mutation. Nous traversons une
crise économique, mais pas seulement économique. Nous sommes
face à une transformation profonde et rapide de nos sociétés qui
provoque angoisse et inquiétude. Cela ne se fera sans doute pas
sans douleur, sans que l’on soit conduit à poser les questions fondamentales,
sans que nous changions de mode de vie.
Il s’agit pour nous d’annoncer l’Évangile, de
témoigner de la vie du Christ dans un
monde qui n’est pas chrétien, qui
a sans doute des racines chrétiennes
mais qui ignore le
Christ. D’où la question de
la nouvelle évangélisation.
Il s’agit d’évangéliser
un monde qui
n’est pas celui des
années 1900 ou
1970.
Dans un an, du 7 au 28 octobre 2012, se déroulera à Rome le synode dont le
thème sera « La nouvelle évangélisation pour la transmission de la foi ». C’est
aussi à ce moment, le 11 octobre 2012, que s’ouvrira l’année de la foi en lien
avec le cinquantième anniversaire de l’ouverture du Concile Vatican II et le
vingtième anniversaire de la publication du Catéchisme de l’Église Catholique.
Bien entendu, tous ces événements ne sont pas sans lien.
Dans quelques jours, nous allons célébrer la fête de Noël. Dieu, qui est immensément
grand, s’est fait petit. Il s’est fait fragile et vulnérable. Dans la
nuit, une lumière a resplendi. Jésus est la lumière du monde. Nous le croyons.
Je ne peux pas ne pas penser à ceux qui vont vivre Noël dans la solitude, ou
qui vont sentir encore plus leur pauvreté. Soyons les témoins de la douceur
et de la lumière du Christ, en particulier auprès et avec ceux qui sont les plus
vulnérables d’entre nous.
Bon Noël à tous. l
Mgr Yves Le Saux, évêque du Mans

JPEG - 3.3 ko

Actualités Notre Evêque Ensembles paroissiaux Diocèse Prier et célébrer Eglise et société Contacts
Liens