Accueil > Notre Evêque > Homélies et prises de parole > EDITORIAL DU MOIS DE JANVIER 2011 DANS LA REVUE DIOCESAINE

EDITORIAL DU MOIS DE JANVIER 2011 DANS LA REVUE DIOCESAINE

Nous venons de célébrer la fête de Noël. « Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière. » (Is 9, 1) Cette grande lumière, c’est le petit enfant de la crèche. Nous entrons dans une nouvelle année. Que cette lumière que nous avons accueillie à Noël illumine de sa clarté chaque journée de cette année qui commence. Que nous revenions à ce qui fait l’essentiel de nos vies.
Le diocèse est engagé dans la démarche « Quo vadis , où vas-tu ? » Il s’agit d’une interrogation qui doit s’entendre à plusieurs niveaux. C’est d’abord pour nous une invitation à entrer dans un dialogue avec le Seigneur, une question que nous lui adressons. Où vas-tu Seigneur ? Où veux-tu nous conduire ? Que veux-tu de nous ? C’est aussi une invitation à nous laisser questionner par le Seigneur. Que cherches-tu vraiment ? Où veux-tu aller ? Une invitation à descendre au plus profond de notre cœur pour dire l’essentiel.
Ce « où vas-tu ? » est aussi une interrogation que nous adresse le monde. Qu’est-ce qui vous fait vivre, vous les chrétiens ? Mais c’est aussi une question que nous devons avoir l’audace de poser au monde. Que faites-vous ? Nous devons avoir le courage d’interroger le monde, même si nous dérangeons par nos questions.


Du 24 au 30 janvier, l’Eglise nous invite à prier pour l’unité des chrétiens. Depuis le Concile Vatican II, l’Eglise est entrée dans un chemin de recherche de l’unité. Ce chemin est irréversible, même si ce sera encore long. L’unité ne peut être en définitif un don de Dieu que nous pourrons accueillir que si nous sommes assez humbles. L’unité ne peut se faire que par la recherche exigeante de la vérité. Elle ne peut pas être le fruit de compromis ou de négociations. Elle ne peut que se recevoir dans la volonté de suivre le Christ.
En réalité, l’unité est déjà réalisée chez ceux qui sont allés au bout de la charité. Elle est déjà réalisée chez les martyrs. Demandons au Seigneur le courage d’avancer sur ce chemin.
Encore bonne et sainte nouvelle année à tous.

Monseigneur Yves Le Saux
Evêque du Mans


Actualités Notre Evêque Paroisses et doyennés Diocèse Prier et célébrer Eglise et société Contacts
Liens