Accueil > Notre Evêque > Homélies et prises de parole > EDITORIAL DU MOIS DE MAI 2011 DANS LA REVUE DIOCESAINE

EDITORIAL DU MOIS DE MAI 2011 DANS LA REVUE DIOCESAINE

L’espérance est entrée dans le monde

JPEG - 4.4 ko


Nous venons de célébrer la fête de Pâques, la mort et la résurrection
du Seigneur. La foi en la résurrection est le fondement
de notre foi. « Mais si le Christ n’est pas ressuscité, vide alors
est notre message, vide aussi votre foi. » rappelle saint Paul aux Corinthiens (1 Cor 15, 14). La foi chrétienne tient par la vérité du témoignage
selon lequel le Christ est ressuscité des morts. Sinon, elle s’effondre.
Si l’on supprime cela, il y a alors dans la tradition chrétienne un
certain nombre d’idées intéressantes sur Dieu, sur l’homme, sur la
manière de vivre. C’est une conception religieuse du monde. Mais la
foi chrétienne est morte. Jésus est alors une personnalité religieuse
qui a échoué, même si elle demeure grande et source de réflexion.
Mais Jésus est ressuscité, nous l’affirmons à la suite des apôtres.
Quelque chose de véritablement nouveau s’est produit qui change
le monde et la situation de l’homme. L’espérance est entrée dans
le monde. Nous sommes invités à raviver notre foi dans la résurrection
et à accueillir cette nouveauté, à vivre réellement de cette
vie nouvelle que nous avons reçu de notre baptême.
La vie de l’Église a été marquée par la béatification du Pape Jean
Paul II. Le témoignage de sa vie a marqué une époque.
À quel moment de son pontificat a-t-il été le plus
efficace ? Au moment où il est jeune et en
pleine force ? Au moment où il est admiré
des foules ou détesté par d’autres ?
Ou dans sa vieillesse, malade,
bouleversant pour les uns ou
incompris ? En réalité, c’est
l’authenticité de sa vie, son
attachement au Christ et
son sens de la dignité de
l’homme qui ont touché le cœur de tant d’hommes et de femmes. Il est une
invitation pour nous au don de notre vie, à ne pas avoir peur. « Car Dieu a
tant aimé le monde qu’il a donné son Fils pour que le monde soit sauvé. »
(Jn 3, 16-17)
Plus de 3 000 personnes dans le diocèse participent aux équipes « Quo vadis ».
Tous sont invités à participer à l’une des célébrations prévues dans différents
lieux du diocèse au cours desquelles nous renouvellerons les promesses de
notre baptême. Nous prierons ensemble l’Esprit Saint pour que nous soyons
envoyés en mission dans ce monde aimé de Dieu.
Mgr Yves Le Saux, évêque du Mans

JPEG - 3.3 ko

Actualités Notre Evêque Paroisses et doyennés Diocèse Prier et célébrer Eglise et société Contacts
Liens