Accueil > Notre Evêque > Homélies et prises de parole > EDITORIAL DU MOIS DE MARS 2011 DANS LA REVUE DIOCESAINE

EDITORIAL DU MOIS DE MARS 2011 DANS LA REVUE DIOCESAINE

Avec un certain nombre de prêtres du diocèse du Mans et de Laval, nous venons de vivre un temps de retraite à Pontmain. Le prédicateur, Mgr Olivier de Berranger nous a introduits à la vie et l’expérience du Bienheureux John Henry Newman. J’ai été impressionné par le courage, l’exigence, la recherche constante de la vérité qui traverse sa vie et son œuvre.
Selon son propre récit, Newman fait remonter l’histoire de sa vie entière à une forte expérience de conversion faite alors qu’il était jeune homme, expérience immédiate de la Vérité de la Parole de Dieu et de la réalité objective de la Révélation chrétienne. Sa vie nous enseigne la passion de la vérité, l’honnêteté intellectuelle, le prix de la conversion.
Quand il fut nommé cardinal, il choisit comme devise « le cœur parle au cœur ». Il comprenait la vie chrétienne comme le désir du cœur humain d’entrer dans une intime communion avec le cœur de Dieu.
Dans quelques jours, nous allons entrer dans le temps du Carême qui nous conduit jusqu’à la fête de Pâques. Le Carême est avant tout une invitation à la conversion, qui est un retournement du cœur. Nous avons tous besoin, sans cesse, de nous convertir. Il ne s’agit pas de nous retourner sur nous-mêmes pour une introspection sans fin. Mais, il s’agit de nous tourner vers l’Amour et la Vérité qui émanent du Christ. Il s’agit de nous laisser bouleverser encore une fois par lui, de nous laisser éclairer par lui, et d’identifier les dimensions de nos vies qui doivent changer.
Le Carême est aussi une invitation au partage, et cela de manière très concrète. Partageons notre temps, notre argent, les biens que nous possédons et qui peuvent être une aide pour nos frères.
Le Carême est le temps de l’amour fraternel. Que nous écartions de nos vies tout geste de menace, toute parole blessante, tout regard de condamnation ou de suspicion.
Le Carême est le temps de la joie d’être réconcilié avec Dieu et avec nos frères. Joie du cœur qui parle au cœur, du cœur de Dieu qui parle au cœur de l’homme, du cœur de l’homme qui parle au cœur de Dieu, du cœur de l’homme qui parle au cœur de ses frères.


Monseigneur Yves Le Saux
Evêque du Mans


Actualités Notre Evêque Ensembles paroissiaux Diocèse Prier et célébrer Eglise et société Contacts
Liens