Accueil > Notre Evêque > Homélies et prises de parole > Edito de Mgr Le Saux avril 2018

Edito de Mgr Le Saux avril 2018

Le Christ est ressuscité, il est vraiment ressuscité.
Nous venons de célébrer la fête de Pâques, nous sommes dans le temps pascal, nous nous préparons à la Pentecôte. Par le baptême et la confirmation, nous sommes morts avec le Christ et nous sommes ressuscités avec lui. Nous avons reçu l’Esprit-Saint, lui qui est l’amour de Dieu déversé dans nos cœurs. Nous avons donc été constitués missionnaires. En conséquence, permettez-moi de vous rappeler deux choses fondamentales.


1) Les chrétiens vivent autrement : « les chrétiens passent leur vie sur la terre mais ils sont citoyens du ciel. » (Lettre à Diognète) Il ne s’agit pas de vivre hors du monde mais de vivre autrement dans le monde. Nous devons être de plus en plus ce que nous sommes : « sel de la terre et lumière du monde » (Mt 5,13-14), parce que nous appartenons au Christ. Par la foi, par le baptême et la confirmation, par notre participation à l’eucharistie, nous sommes sel de la terre et lumière du monde. Il ne s’agit pas de le devenir, mais de le rester. Ne pas perdre notre saveur, ne pas nous éteindre. Je pense à cette invitation du Pape Jean-Paul II aux jeunes, inspirée de Sainte Catherine de Sienne : « Si vous êtes ce que vous devez être, vous mettrez le feu au monde entier. » Etre ce que nous devons être peut conduire à vivre à contre-courant, à prendre position pour le Christ. Il n’est pas impossible que ce soit comme un nouveau martyre. Le martyre de celui qui aujourd’hui comme hier est appelé à aller à contre-courant.


2) C’est en sortant, en allant en terre de mission, que l’on rencontre le Christ ressuscité. Au matin de Pâques, l’ange dit aux femmes : « Allez dire à ses disciples et à Pierre : il vous précède en Galilée. Là vous le verrez, comme il vous l’a dit. » (Mc 16,7). Il nous précède en Galilée, il est avant nous. C’est en sortant à la rencontre des autres que l’on rencontre Jésus ressuscité. Nous pensons parfois que nous devons faire une rencontre forte avec Jésus et dans un second temps aller l’annoncer. Ce que dit l’Evangile, c’est que Jésus nous attend dehors. Alors n’ayons pas peur de sortir vers ceux qui ne le connaissent pas encore. C’est tout l’enjeu de notre synode.


Yves Le Saux
Evêque du Mans


Actualités Notre Evêque Paroisses et doyennés Diocèse Prier et célébrer Eglise et société Contacts
Liens