Accueil > Notre Evêque > Edito de Mgr Yves Le Saux - Juin 2019

Edito de Mgr Yves Le Saux - Juin 2019

Il y a quelques jours, nous avons célébré la fête de l’Ascension. Nous allons célébrer la fête de la Pentecôte. L’évènement de l’Ascension ouvre une nouvelle dimension à la vie.
Jésus après la résurrection, s’est manifesté à ses disciples pendant quarante jours. Il a comme achevé leur formation car il n’avait pas encore vraiment compris que le Messie devait souffrir, mourir et ressusciter. Jésus s’est manifesté à eux, ils l’ont vu, ils ont mangé avec lui. Il leur a donné ses instructions. Ils pourront témoigner qu’il est vivant, ils pourront devenir les témoins de la résurrection lors de leur dernière rencontre : « il s’éleva et une nuée vint le soustraire à leurs yeux » nous dit le livre des Actes des Apôtres.
Dire que Jésus est soustrait aux yeux des disciples dans une nuée, c’est une manière de dire qu’il est entré dans le mystère de Dieu. Il ne s’agit pas d’un voyage dans les étoiles. Cela ne signifie pas un mouvement vers un lieu cosmique, mais son avènement dans l’être même de Dieu son père. Il entre en communion de vie et de pouvoir avec Dieu son Père et en vertu de ce pouvoir, il est maintenant présent à côté de nous. Il est entré dans un nouveau mode de présence et de proximité permanente des hommes. C’est pour cela que l’Evangile de Luc dit que les disciples après l’Ascension, retournèrent à Jérusalem en grande joie. Cela peut surprendre. Après que le Seigneur s’était d’eux, on pouvait s’attendre au contraire à ce qu’ils soient déconcertés, tristes. Il nous est pourtant dit qu’ils sont en grande joie. Les disciples ne se sentent pas abandonnés. Ils sont certains de la présence nouvelle de Jésus. Ils sont certains que le Ressuscité est présent maintenant parmi eux d’une manière nouvelle.
Cette nouvelle dimension de la vie, c’est l’Espérance. Jésus accède à son père après être fait homme. Il entre dans la gloire de Dieu avec son humanité. Il nous entraîne avec lui en Dieu. Il nous précède dans la gloire auprès de lui et c’est là que nous vivons en Espérance. La porte de l’avenir a été ouverte toute grande et cette espérance nous fait vivre différemment. Bien sûr, nous sommes citoyens du ciel. L’évènement de l’Ascension nous invite à vivre autrement dans le monde en témoin de l’Espérance. « Vous ne devez pas être abattus comme les autres qui n’ont pas d’espérance. » dit Saint-Paul. Ce qui caractérise les chrétiens, c’est qu’ils ont un avenir. Ils savent que leur vie ne finit pas dans le néant. La porte de l’avenir a été ouverte toute grande. Cette espérance nous fait vivre différemment. Une vie nouvelle nous est déjà donnée.
Une autre conséquence de l’Ascension est que nous ne sommes plus jamais seuls. L’Ascension inaugure une nouvelle présence du Christ : « Moi, je suis avec vous jusqu’à la fin des temps. » et c’est là qu’est la source de la vraie joie. Joie qui naît de la rencontre avec une personne Jésus qui est parmi nous. Elle naît de savoir que nous ne sommes jamais seuls même dans les moments difficiles. Il est vivant, alors, il peut être présent dans nos vies à chaque moment pour la remplir de sa lumière. Avec lui, nous pouvons traverser les aléas de la vie.
L’Ascension, c’est aussi la porte ouverte à la venue de l’Esprit-Saint. Le jour de la Pentecôte, alors qu’ils étaient en prière avec Marie mère de Jésus, fidèles en cela à la demande de Jésus, un bruit survint du ciel comme un violent coup de vent. Tous furent remplis d’Esprit-Saint. L’Esprit-Saint transforme les apôtres et les disciples en missionnaires audacieux. Rien ne les arrêtera plus. « A la Pentecôte, l’Esprit-Saint fait sortir d’eux-mêmes les Apôtres et les transforme en annonciateurs des grandeurs de Dieu que chacun commence à comprendre dans sa propre langue. L’Esprit-Saint, de plus, infuse la force pour annoncer la nouveauté de l’Evangile avec audace, à voix haute, en tout temps et tous lieux même à contre-courant. Invoquons-le aujourd’hui. » Pape François, Evangelii Gaudium, n°259.
Ouvrons-nous sans crainte à l’action de l’Esprit-Saint. Je vous demande de prier l’Esprit-Saint afin que les orientations et les chantiers que je vais proposer le 10 juin, lundi de Pentecôte, à la suite du synode, soient une porte ouverte pour que l’Esprit-Saint vienne donner une nouvelle audace à nos communautés missionnaires.

✠ Yves Le Saux
Evêque du Mans


Actualités Notre Evêque Ensembles paroissiaux Diocèse Prier et célébrer Eglise et société Contacts
Liens