Accueil > Notre Evêque > Homélies et prises de parole > Editorial de notre évêque dans le numéro de juin d’ « Eglise en (...)

Editorial de notre évêque dans le numéro de juin d’ « Eglise en Sarthe »

JPEG - 3.3 ko

Dans quelques jours, j’aurai la joie d’ordonner prêtre Hubert de Richemont et diacre en vue du presbytérat Timothée Lambert. Réjouissons-nous du don de Dieu qui nous est fait à travers ces ordinations, et entourons nos frères de notre prière et de notre soutien.
Ă l’occasion de ces ordinations, rappelons-nous quelques points fondamentaux. Vous le savez, Jésus est le seul véritable prêtre. Il est l’unique médiateur entre Dieu et les hommes. Il n’y a qu’un seul prêtre, Jésus. Par notre baptême, nous participons tous au sacerdoce du Christ « Les baptisés, par la régénération dans l’Esprit Saint, sont consacrés pour être une demeure spirituelle et un sacerdoce saint  » (LG10). C’est ce que l’on appelle le sacerdoce commun des fidèles. Parmi les fidèles, certains sont appelés de manière spécifique à exercer le sacerdoce ministériel, comme le Christ a confié un ministère particulier aux apôtres à l’égard des autres disciples. Voici ce qu’en dit le Concile Vatican II : « Le sacerdoce commun des fidèles et le sacerdoce ministériel, bien qu’il y ait entre eux une différence essentielle et non seulement de degré, sont cependant ordonnés l’un à l’autre. L’un et l’autre, chacun selon son propre mode, participent de l’unique sacerdoce du Christ. » (LG 10).
Les prêtres et les laïcs forment à eux tous le peuple sacerdotal. La mission des prêtres est complémentaire de celle des laïcs. Chacun est nécessaire à l’autre. Le rôle des prêtres est de permettre aux baptisés, dont ils sont, de vivre leur sacerdoce. Réciproquement, le sacerdoce ministériel des prêtres ne reçoit sa raison d’être que dans le service du sacerdoce baptismal des fidèles. D’où l’affirmation très connue de Saint Augustin à propos de l’épiscopat, mais qui vaut également pour tout prêtre : « Avec vous, je suis chrétien, pour vous, je suis évêque  ».
Que ces ordinations soient pour nous tous l’occasion de raviver en nous le don que nous avons reçu de Dieu par le baptême.
Le ministère des prêtres n’a pas d’autre raison d’être que le service de la vocation baptismale. Mais, ce sont les baptisés qui engendrent les vocations spécifiques au sacerdoce ministériel. C’est parce que les baptisés que nous sommes tous vivent radicalement leur attachement au Christ que ceux qui sont appelés à un service particulier peuvent répondre. Le don radical des uns permet le don radical des autres.
Entraînons-nous les uns les autres à la suite du Christ et au service de nos frères et sœurs.
Mgr Yves Le Saux, évêque du Mans


Actualités Notre Evêque Paroisses et doyennés Diocèse Prier et célébrer Eglise et société Contacts
Liens