Accueil > Notre Evêque > Homélies et prises de parole > Editorial de notre évêque dans le numéro d’octobre d’ « Eglise (...)

Editorial de notre évêque dans le numéro d’octobre d’ « Eglise en Sarthe »

JPEG - 3.3 ko

Vous le savez, au cours de ce mois d’octobre, se déroule à Rome le Synode sur la Nouvelle Evangélisation et la transmission de la Foi, en lien avec l’anniversaire des cinquante ans de l’ouverture du Concile.
L’idée de la Nouvelle Evangélisation s’origine dans le Concile lui-même. En ouvrant le Concile, le Bienheureux Jean XXIII souhaitait que ce soit la joyeuse proclamation de la bonne nouvelle du Salut au monde, manifestation de la joie de l’Eglise d’annoncer le Christ et d’avoir à le faire connaître aux hommes.
L’expression « Nouvelle Evangélisation » n’est pas un désaveu de ce qui s’est fait jusque là, ni un repli identitaire. Mais selon l’expression du Bienheureux Jean Paul II, il s’agit de repartir du Christ avec une nouvelle ardeur, de nouvelles méthodes, de nouvelles expressions. Dans un monde en profonde mutation, qui parfois vit comme si Dieu n’existait pas, et qui est donc confronté à un profond vide intérieur, il nous faut annoncer la nouveauté du Salut, la mort et la résurrection du Christ. Il nous faut identifier de nouveaux champs missionnaires qui s’ouvrent devant nous et écouter les attentes de notre monde.
A l’origine du fait d’être chrétien, il n’y a pas une décision éthique ou une grande idée, mais la rencontre avec un évènement, avec une personne qui donne à la vie un nouvel horizon et par là son orientation décisive. Cet évènement est l’évènement pascal, la mort et la résurrection du Christ, et le don de l’Esprit Saint à la Pentecôte. Cette personne, c’est Jésus ressuscité, vivant au milieu de nous. Notre mission est de proposer à nos contemporains cette rencontre, et cela n’est possible que si nous-mêmes nous vivons de manière profonde et exigeante de cette relation.
Nous avons accès à cette vie. Plus, nous sommes plongés dans cette vie par les sacrements de l’initiation chrétienne que sont le baptême, la confirmation et l’eucharistie. Ce sont les sacrements qui nous enracinent, nous fondent dans le Christ. Par eux, nous possédons la vie divine, la vie même de Dieu est en nous.
C’est aussi de la façon dont nous saurons gérer les pratiques baptismales que dépendra le visage futur du christianisme dans le monde, dit le document de préparation du Synode.
Le diocèse propose donc un cycle de formation, ouvert à tous, en quatre rencontres sur les sacrements d’initiation. J’encourage tous ceux qui le peuvent à y participer.
Je serai aussi heureux de vous retrouver le 13 octobre à 18h30 à la Cathédrale pour célébrer ensemble l’anniversaire de l’ouverture du Concile, l’entrée dans l’année de la Foi et l’ouverture de la démarche « Quo vadis » et « Diaconia ».
Mgr Yves Le Saux, Évêque du Mans


Actualités Notre Evêque Paroisses et doyennés Diocèse Prier et célébrer Eglise et société Contacts
Liens