Agenda

Samedi 25 novembre
Entrez en Avent avec les migrants : 25 novembre 2017 (Salles paroissiales - Allonnes)
Samedi 25 novembre
Invitation à la préparation au voyage solidaire : samedi 25 novembre (Maison du Citoyen sous la place des Comtes du Maine)
Accueil > Notre Evêque > Homélies et prises de parole > Editorial de notre évêque dans le numéro d’avril d’ « Eglise en (...)

Editorial de notre évêque dans le numéro d’avril d’ « Eglise en Sarthe »

JPEG - 3.3 ko

L’Eglise vient de vivre des moments exceptionnels, inattendus. Le Pape Benoît XVI a renoncé à sa charge d’Evêque de Rome après avoir, selon sa propre expression, avoir examiné à plusieurs reprises sa conscience devant Dieu. Il est arrivé à la certitude qu’il devait se retirer. Il a fait ce qu’il a compris de l’appel de Dieu, conscient de la gravité et de la nouveauté de cette décision. Lors de sa dernière audience, il a affirmé : « je voudrais que chacun se sente aimé de Dieu qui a donné son Fils pour nous et que nous soit montré son amour sans limite. Je voudrais que chacun sente la joie d’être chrétien. » (Audience, 27 février 2013)
Dieu nous donne maintenant un nouveau successeur de Pierre, le Pape François. Il a dit oui à l’appel de Dieu, manifesté par le choix de ses frères cardinaux. Déjà, nous sommes touchés par sa simplicité et la clarté de ses propos. « Nous pouvons édifier de nombreuses choses, mais si nous ne confessons pas Jésus Christ, cela ne va pas. Nous deviendrons une ONG humanitaire, mais non l’Eglise, Epouse du Seigneur. » (Homélie, 14 mars 2013)
A travers ces évènements, Dieu nous parle. Sommes-nous disposés à l’écouter et à faire nous aussi ce qu’il nous demande ? Sommes-nous disposés à accueillir l’exigence et la nouveauté de l’Evangile ? Sommes-nous disposés à nous laisser déranger par l’appel de Dieu ? Notre nouveau Pape nous invite à avancer toujours. «  Notre vie est une marche et quand nous nous arrêtons, cela ne va plus. Marcher toujours, en présence du Seigneur…Quand on ne marche pas, on s’arrête. Je voudrais que, après ces jours de grâce, nous ayons le courage, vraiment le courage de marcher en présence du Seigneur, d’édifier l’Eglise sur le sang du Seigneur qui est versé sur la croix, de confesser l’unique gloire, le Christ crucifié et ainsi l’Eglise ira de l’avant. » (Homélie, 14 mars 2013)
Nous sommes toujours tentés de nous arrêter ou sur nos succès, on se trouve alors très bien, ou sur nos échecs, et alors nous désespérons de nous et des autres. Dans les deux cas, on se trompe. Il s’agit d’avancer toujours, de suivre Jésus avec nos succès et nos échecs. Marcher avec lui toujours.
Dans le numéro d’Eglise en Sarthe, les Pères Grégoire Jean-Pierre et Moïse Camara nous donnent leurs témoignages. Tous deux, pour diverses raisons, ont quitté leur pays pour servir l’Eglise chez nous. Que sommes-nous disposés nous-mêmes à quitter pour le service de l’Evangile ?


Yves Le Saux, Evêque du Mans


Actualités Notre Evêque Paroisses et doyennés Diocèse Prier et célébrer Eglise et société Contacts
Liens