Accueil > Notre Evêque > Homélies et prises de parole > Editorial de notre évêque dans le numéro de mai d’ « Eglise en Sarthe (...)

Editorial de notre évêque dans le numéro de mai d’ « Eglise en Sarthe »

JPEG - 3.3 ko

L’assemblée plénière des évêques de France s’est réunie à Paris les 16, 17 et 18 avril. Au cours de cette rencontre, nous avons élu un nouveau président de la Conférence épiscopale, Mgr Pontier, archevêque de Marseille. Il succède au Cardinal Vingt Trois. Nous avons aussi échangé sur la situation difficile de la société française. Les tensions fortes autour de la loi pour le mariage des personnes de même sexe manifestent des clivages qui étaient prévisibles et annoncés. Ce qui préoccupe le plus est l’invasion organisée et militante de la théorie du genre, particulièrement dans le secteur éducatif, et le refus de la différence sexuelle. La conception de la dignité humaine, qui découle de la sagesse grecque, de la révélation judéo-chrétienne et de la philosophie des lumières, n’est plus reconnue comme un bien commun culturel ni comme une référence éthique. C’est un profond changement qui nous touche, nous les chrétiens particulièrement. Suivre le Christ et vivre la vie chrétienne nous met dans une distance sociale et culturelle que nous devons assumer. La vie chrétienne ne peut plus s’accommoder d’un vague conformisme social. Elle suppose un choix délibéré qui engage une certaine rupture avec le monde. Ce n’est pas la première fois dans l’histoire. Nous sommes dans le monde, mais nous ne lui appartenons pas.
C’est aussi dans ce contexte que l’on doit envisager la nouvelle évangélisation. Elle suppose que nous vivions nous-mêmes dans une plus grande cohérence dans nos vies personnelles et publiques en prenant position pas seulement sur les questions de mariage, mais aussi sur les commencements de la vie, sur la fin de vie, sur les incohérences de la prise en charge des demandeurs d’emploi, sur les expulsions abusives de familles, sur le démantèlement des camps de Roms…
Les 18, 19 et 20 octobre prochains, le diocèse organise les « Journées Essentiel’Mans » dans la dynamique du Synode sur la nouvelle évangélisation et du 50ème anniversaire du Concile Vatican II. Ces journées seront articulées sur trois axes. Un colloque avec des intervenants et des grands témoins du monde religieux et de la vie civile autour de la question « à quel homme et dans quelle société l’Evangile peut-il être annoncé aujourd’hui ? » Un forum des nouvelles initiatives missionnaires, afin de découvrir des propositions nationales et internationales. Un festival culturel dans divers endroits de la ville permettra à un large public de s’associer à ces journées : concerts, pièces de théâtre, expositions seront au programme.
Le samedi 19, une veillée de prière sera organisée par les frères de la Communauté de Taizé. Le dimanche 20, l’eucharistie que nous célèbrerons dans la cathédrale sera un temps fort pour tout le diocèse. Elle marquera aussi la fin des trois années « Quo vadis » et aussi la suite que nous voulons donner à ces équipes fraternelles. Au cours de la célébration, une grande croix, œuvre de l’orfèvre Goudji, sera bénie et installée dans la cathédrale.
En proposant ces « Journées Essentiel’Mans », nous voulons être attentifs à l’aspiration de la transcendance qui sommeille dans le cœur de chaque être, à éveiller chez eux la nostalgie de Dieu et leur proposer le Christ, « Lumen gentium », lumière des nations.
Avançons ensemble vers la fête de la Pentecôte où j’aurai la joie de donner le sacrement de la confirmation à plus de 70 adultes. Que l’Esprit Saint nous renouvelle dans l’Espérance.
Yves Le Saux, Evêque du Mans


Actualités Notre Evêque Ensembles paroissiaux Diocèse Prier et célébrer Eglise et société Contacts
Liens