Accueil > Notre Evêque > Homélies et prises de parole > Editorial de notre évêque dans le numéro de février 2014 d’ « Eglise (...)

Editorial de notre évêque dans le numéro de février 2014 d’ « Eglise en Sarthe »

JPEG - 60.3 ko

Dans Le cadre de la fête de la saint Julien, fondateur de l’Eglise en Sarthe, avec l’aide du cardinal Ricard, archevêque de Bordeaux, nous avons essayé de nous approprier l’exhortation apostolique, « La joie de l’Evangile ». Le cardinal a parcouru l’ensemble de ce texte en partant de trois mots : la joie, sortir, les pauvres.
La joie. Ce texte du pape est avant tout une invitation à la joie. La joie d’avoir rencontré le Christ et l’amour de Dieu, la joie de le rencontrer chaque jour. «  Pourquoi ne pas entrer nous aussi dans ce fleuve de joie  ? » (n°5) «  Il y a des chrétiens qui semblent avoir un air de carême sans Pâques » (n°6) Découvrir de manière renouvelée la joie du pardon, la joie de servir, la douce et réconfortante joie d’évangéliser.
Sortir. Il s’agit d’obéir au mandat missionnaire de Jésus. « Allez donc ! De toutes les nations faites des disciples les baptisant au nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit.  » (Mt 28, 19) Le pape parle d’une Eglise en sortie. «  Nous sommes tous appelés à cette nouvelle “sortie” missionnaire. Tout chrétien et toute communauté discernera quel est le chemin que le Seigneur demande, mais nous sommes tous invités à accepter cet appel : sortir de son propre confort et avoir le courage de rejoindre toutes les périphéries qui ont besoin de la lumière de l’Évangile. » (n°1) Une invitation à la transformation missionnaire de l’Eglise.
Les pauvres. Une invitation à reprendre conscience de la place privilégiée des pauvres dans le peuple de Dieu. Le Christ s’est fait pauvre et toujours proche des pauvres et des exclus. Il découle de cela le souci de l’intégration sociale des pauvres. Le pape François cite le pape Paul VI : «  les plus favorisés doivent renoncer à certains de leurs droits, pour mettre avec une plus grande libéralité leurs biens au service des autres. » (n°190) Il découle aussi que nous devons nous laisser évangéliser par les pauvres. « Par leurs propres souffrances ils connaissent le Christ souffrant. Il est nécessaire que tous nous nous laissions évangéliser par eux… Nous sommes appelés à découvrir le Christ en eux, à prêter notre voix à leurs causes, mais aussi à être leurs amis, à les écouter. » (n°198)
Je souhaite que le diocèse s’approprie cette exhortation apostolique. Elle sera pour nous une référence pour les années qui viennent.
J’attire aussi votre attention sur le message rédigé par le Conseil de solidarité du diocèse sur la suite à mettre en œuvre après la démarche « Diaconia », adressé en priorité aux EAP : mettre les plus fragiles au cœur de nos communautés.
Je vous invite aussi à prendre dès maintenant dans votre prière les catéchumènes adultes qui seront baptisés à Pâques. J’aurai la joie d’en appeler plus de cinquante cinq le 8 mars. Vous êtes tous invités à participer à cette magnifique célébration. Priez aussi pour les 80 adultes qui seront confirmés la veille de la Pentecôte.
Dans la joie de l’Evangile, participons à la transformation missionnaire de l’Eglise.


Mgr Yves Le Saux, Evêque du Mans


Actualités Notre Evêque Paroisses et doyennés Diocèse Prier et célébrer Eglise et société Contacts
Liens