Agenda

Samedi 25 novembre
Entrez en Avent avec les migrants : 25 novembre 2017 (Salles paroissiales - Allonnes)
Samedi 25 novembre
Invitation à la préparation au voyage solidaire : samedi 25 novembre (Maison du Citoyen sous la place des Comtes du Maine)
Accueil > Les Pôles du diocèse > Pôle Jeunes > Retour sur les évènements passés > Festi Jeunes 2013 : de la joie, de la foi et des « copas » !

Festi Jeunes 2013 : de la joie, de la foi et des « copas » !

Un weekend de joie sous le regard du Christ

Festi jeunes, le grand rassemblement des jeunes Sarthois organisé par l’Église catholique, a eu lieu du samedi 2 juin au dimanche 3 juin 2013 au Centre de l’étoile au Mans. La centaine de jeunes venue prendre part à ce temps de fête a vécu ce temps fort diocésain dédié à la jeunesse dans une joie communicative.
Ces deux jours, aux couleurs du Brésil et en lien avec les JMJ de Rio, étaient placés sous le signe de la fête et du partage pour s’amuser et s’enrichir sous le regard du Christ. Ils ont été marqués par la présence de Pierre Favre, ancien chanteur du groupe « les Garçons Bouchers », qui est venu témoigner de son parcours dans une salle comble venue pour l’écouter et lui faire dédicacer son livre « La foi dans la peau ».

JPEG - 5.7 Mo
JPEG - 2.2 Mo
Le Service des Vocations, très impliqué dans cette journée a contribué à son succès.

Au programme du week-end : des jeux et des concours dans le cadre d’un casino géant qui avait pris place dans les jardins du Centre de l’Etoile et où pas moins d’une vingtaine de jeux étaient animés par des membres de différents services diocésains, des animateurs d’aumônerie et des bénévoles. Le principe était de récolter un maximum de « Copas » pour sauver la pizzeria de Pedro qui une fois sauvé invita tous les participants à une soirée pizza le soir-même !
Rencontres, témoignages, prières et chants, ont aussi ponctué la journée de samedi jusqu’à la grande soirée de fête et de louange qui était proposée, « la Fiesta do Brazil ».

JPEG - 3.6 Mo
La Fiesta do Brazil
JPEG - 3.4 Mo
Mgr Le Saux et les 7 jeunes partant à Rio

Dimanche, une messe animée par les jeunes et présidée par Mgr Le Saux à la cathédrale du Mans a donné l’envoi aux 7 jeunes de notre diocèse qui partiront en juillet prochain au Brésil pour vivre les JMJ de Rio. Mgr Le Saux avait en début de matinée souhaité se rendre à Festi Jeunes pour échanger librement avec les jeunes Sarthois sur leurs préoccupations et leur proposer un moment d’échange sur la foi.
Il leur donné trois idées fortes, trois conseils :
1) « Priez, c’est-à-dire parlez au Seigneur. Vraiment échangez avec lui, confiez-vous à lui. Il nous écoute, il nous répond. »
2) « Soyez des témoins du Christ. Que nos vies témoignent de la joie d’être chrétien : soyons plein d’espérance. »
3) « Aidez ceux qui souffrent. Mettez-vous au service de tous vos frères. Arrêtons de nous regarder le nombril avec des « je – je – je » Pensons aux autres, soyons avec les autres. »

JPEG - 746.2 ko

Pierre Favre : le punk rockeur devenu messager de l’Esprit Saint a ému l’assemblée

Pas un bruit dans la salle pendant l’heure qu’a duré le témoignage de Pierre Favre. Les quelque cent jeunes venus écouter samedi soir l’ex-chanteur punk ont été fortement interpellés et beaucoup d’entre eux ont ressenti le besoin d’aller ensuite échanger seuls à seuls avec Pierre Favre pour poser des questions personnelles ou pour se confier.

Difficile d’oublier Pierre Favre avec sa longue barbe poivre et sel et des tatouages sur son crâne dégarni, son visage, ses mains... Et puis, l’homme se met à parler, à témoigner. Il raconte sa vie. Une vie paisible d’enfant calme presque trop timide jusqu’au moment où il a voulu être ’’quelqu’un’’ de différent. Pierre Favre est devenu un punk rockeur plongeant - en même temps - dans l’alcool, la drogue... Un jour, au plus mal, Pierre Favre a fait appel à ce Dieu qu’il avait enfoui au plus profond de lui. Aujourd’hui, sa vie c’est la prière. Membre du Secours Catholique, il va partout pour témoigner d’une vie sauvée par l’amour de Dieu. Une vie qui a longtemps été faite de désespérances avant d’avoir pour moteur l’espérance.

’’Mon mal-être était terrible’’ confesse-t-il avec beaucoup de simplicité. Une vie qui devient insupportable lorsqu’une amie est tuée par une voiture en quittant Pierre. Il vient de lui dire que, contrairement à ce qu’elle souhaitait, il ne serait pas témoin de son mariage. Sa culpabilité est énorme. Au plus profond de son mal-être, Pierre Favre se souvient de ce Dieu, celui du catéchisme à qui il a si souvent tourné le dos pour aller jouer au foot. Il lui demande de l’aide et de rencontrer - enfin - l’amour, le vrai. Et il y a eu Géraldine. ’’C’était la belle et la bête’’ raconte-t-il avec une voix nouée par l’émotion. Un amour fou qui aura une fin tragique. Lors d’un concert de rock, une bagarre éclate. Géraldine est blessée. Lors de l’opération, les médecins découvrent qu’elle est enceinte et séropositive. L’enfant qui grandissait en elle ne résistera pas au traitement médicamenteux. Choc immense. Pierre Favre apprend qu’il est lui aussi séropositif. Le couple, plus fort que jamais, décide de se marier. En 2001, à 32 ans, Géraldine vaincue par une profonde dépression, rattrapée par le sida, s’éteint.
Depuis, Pierre Favre est là pour écouter, aider ceux qui souffrent, les exclus de la vie qui font si souvent peur. Il travaille, dans le Var, pour le Secours Catholique. Il a aussi une mission : témoigner de sa vie, de cet amour de Dieu. ’’Je suis là après des moments de désespérances pour parler d’espérance.’’ Il encouragera encore les jeunes à respecter leur corps, à en prendre soin. « J’ai abusé du mien, j’en paie les conséquences. Peu importe aujourd’hui ce que vous faites mais faites-le pour le Christ. Et tant pis si les gens autour de vous ne comprennent pas toujours. »

Une édition 2013 satisfaisante pour le Pôle Jeunes

JPEG - 2.8 Mo

Pour Marie Jauffret, la responsable adjointe du Pôle Jeunes, qui a piloté et coordonné cette édition 2013, "Festi jeunes 2013 avait pour objectif de réunir tous les jeunes du diocèse pour un moment de fête placé sous le signe de la rencontre et du partage. Nous avions proposé un week-end à la carte avec des propositions variées. Chaque jeune, quel que soit son âge et son appartenance religieuse, a ainsi pu y trouver les activités dont il avait envie et qui lui correspondaient, des acitivités spirituelles (témoignage, prière, adoration, laudes, rencontre avc Mgr Le Saux), des jeux (le casino Copacabana dans le parc du Centre de l’Etoile et le rêve grâce, en fin de soirée, au très poétique spectacle de lumière noire ‘’La création du monde’’ que l’association Notre-Dame de Perseigne est venue donner bénévolement pour les jeunes.
Le bilan est positif du côté des organisateurs car nous avons atteint notre objectif principal : permettre d’accueillir des jeunes de tous âges, catholiques ou non. Nous voulions montrer un visage jeune, ouvert et souriant de l’Eglise, mais surtout dynamique et de notre temps ! Pierre Favre nous a fait partager son parcours de vie ; du punk à la rue, rien ne l’a vraiment rendu heureux. Sa recherche de l’amour l’a amené à trouver le Christ. Un itinéraire de courage et plein d’espoir, très actuel. Tout comme le message que notre évêque a voulu adresser aux jeunes le dimanche matin et qui disait : « Ne vivez pas comme des ’’idiots’’, soyez libres, soyez vous-mêmes, pensez par vous-mêmes, ne suivez pas le troupeau, ou tout ce que peuvent dire les médias !
Un échange qui nous a donné une belle énergie pour repartir dans nos quotidiens. Festi jeunes, c’est un temps de fête pour tous. Toute l’équipe organisatrice et tous les animateurs sont heureux d’avoir pu permettre à des jeunes d’exprimer leur personnalité, de se mettre au service des autres, de se rencontrer en se racontant dans la joie et aussi de prier. Festi Jeunes sera reconduit l’année prochaine."


Actualités Notre Evêque Paroisses et doyennés Diocèse Prier et célébrer Eglise et société Contacts
Liens