JMJ et PONTMAIN


 

« Les JMJ à Madrid, j’y vais ! »

Du 30 octobre au 1er novembre, les évêques de la province ecclésiastique de Rennes avaient invité 200 jeunes, âgés de 18 à 30 ans, à trois journées de formation à Pontmain. Ces jeunes deviendront les « ambassadeurs » des JMJ dans chaque diocèse.
Au cours de ce week-end de la Toussaint, tous ont pu s’imprégner de la thématique choisie par le pape Benoît XVI pour les JMJ de Madrid : « Enracinés et fondés en Christ, affermis dans la foi. » Les évêques leur ont assuré des catéchèses.

JPEG - 244.9 ko
Les ambassadeurs des JMJ

Dès le samedi matin, Mgr Centène, évêque de Vannes, partant de l’épître aux Colossiens (d’où est extrait le thème des JMJ), leur posait ces questions : « Quel est le sens que vous voulez donner à votre vie ? » ; « Qu’est-ce qui vous rend libres ? » ; « Comment pourrons-nous bâtir notre vie, si nous ne la plaçons pas sur de véritables fondations ? »
L’évêque de Vannes leur a aussi suggéré quelques moyens pour fonder et enraciner leur vie sur le christ : « La confiance en l’Église » ; « Une plongée dans les textes bibliques, pour y trouver des conseils et des enseignements… nécessaires pour mener une vie heureuse et bien remplie. » Mgr Centène leur a souligné aussi « l’importance d’appartenir à une communauté, d’apprendre à cultiver des liens d’amitié et de fraternité avec des jeunes de leur âge », et, enfin, reprenant les paroles du pape, il les a exhortés à « ouvrir et cultiver un dialogue personnel avec le Christ ».

  • Coup de pouce en Espagne


À Pontmain, les jeunes ont pu découvrir le pays hôte des prochaines JMJ, l’histoire et l’actualité du catholicisme en Espagne, quelques-unes des grandes figures de sainteté de ce pays (Thérèse d’Ávila, Ignace de Loyola...).
Leur université d’automne a été rythmée par des temps de prière, de ressourcement personnel, de célébration, mais aussi par des temps d’échange et de témoignage. Des ateliers pratiques leur ont permis de mieux comprendre, par exemple, comment communiquer autour des JMJ, comment animer ou constituer un groupe. Les jeunes ont aussi fait la fête à Pontmain, avec notamment une soirée espagnole et un repas paella.

Après ce temps fort, ils seront prêts à se faire témoins dans leurs différents diocèses, pour inciter de nombreux autres jeunes à vivre l’expérience des JMJ. Et si pour beaucoup de ces ambassadeurs, les JMJ de Madrid seront aussi une première, ils savent déjà ce qu’ils en attendent. Les jeunes de notre diocèse témoignent ainsi de ce temps fort :

    • J’ai été marqué par les temps des rencontres en équipe, la richesse de l’échange. C’est épatant ce que l’esprit nous permet de vivre
    • En rentrant de Sydney, j’avais la pêche pour Madrid, en 2 ans l’envie était restée mais le dynamisme avait un peu baissé, j’ai retrouvé la pêche que j’avais en rentrant de Sydney
    • J’ai envie de rendre grâce pour les échanges avec les jeunes des autres diocèses, quelle foison d’idées ! Je me sens plus capable de me rendre visible comme jeune ambassadeur
    • Je vois ce week-end comme un second souffle pour repartir, on sait mieux de quoi on parle
    • J’ai été touchée par la parole de notre évêque : ‘la foi grandit, se fortifie quand on la partage’ : c’est une révélation pour moi ; faire grandir les autres et grandir soi-même. On repart plus fortifié
    • J’ai beaucoup apprécié les catéchèses, les temps avec les évêques. La reprise de leurs paroles et la réflexion dans le temps personnel, tout cela m’ aidé à avancer et à comprendre différentes choses qui arrivent dans ma vie
    • Week-end très riche, très varié, sentiment d’unité. C’était très beau de voir tous ces évêques devant nous, cela montre l’importance de notre rôle. ‘On en vaut la peine !’
JPEG - 1.5 Mo
  • Deux millions de jeunes attendus


Plus de deux millions de jeunes sont attendus en Espagne au mois d’août. Parmi eux, 3 500 de la province ecclésiastique de Rennes.
Un sondage réalisé après les dernières JMJ montrait que pour 80 % des jeunes, elles avaient été une expérience fondatrice pour leur vie. À Pontmain, notre évêque, Mgr Le Saux, l’a affirmé d’une autre manière : « Les JMJ révèlent une aspiration des jeunes à une rencontre, à une transcendance, à une authenticité. Nous croyons que Dieu agit dans les cœurs à travers les JMJ. Nous croyons que Dieu parle au cœur de l’homme... alors venez avec nous ! »

« Les JMJ, j’y vais »... Après ce temps fort à Pontmain, voilà un slogan que ne manqueront pas de reprendre les « ambassadeurs JMJ » dans notre diocèse.
Ils donnent rendez-vous à tous les jeunes de notre diocèse pour un premier temps de préparation le 21 novembre à Louplande

Liens Utiles

Site nationale des JMJ 2011

Planète Jeunes


Actualités Notre Evêque Paroisses et doyennés Diocèse Prier et célébrer Eglise et société Contacts
Liens