Journée du Mercredi 12 février 2014

JPEG - 2.4 Mo

La seconde journée de la visite pastorale de Mgr le Saux a débuté par la rencontre avec le Maire de Sougé le Ganelon, Philippe RALLU autour d’un petit déjeuner au cours duquel fut d’abord présentée une peinture appartenant à l’église de Sougé le Ganelon, qui partira prochainement en restauration à Paris. Le tableau est du XVIIIè.
Il est intitulé « saint Jean le Baptiste présenté à l’Enfant Jésus », inscrit à l’inventaire supplémentaire des MH.
Comme l’a précisé Philippe RALLU, « Le patrimoine culturel de Sougé, est important pour notre communauté c’est pourquoi nous en prenons soin ».

Il continua sa présentation en évoquant les différents sujets d’attention auxquels la commune est attachée : notamment le sujet social, en précisant le lien fort qu’ils entretiennent avec le foyer de vie pour handicapés « Anais » ainsi que leur préoccupation majeure : la population âgée qui peuplent les terres du Nord Sarthe : « Nous sommes face à de grosses difficultés notamment avec celle du médical. Il reste très peu de médecins qui vont d’ailleurs, bientôt partir à la retraite et malheureusement il n’y a personne pour les remplacer. C’est très problématique pour nos concitoyens…  ».

Dans sa poursuite de la présentation de sa commune, Monsieur Rallu a évoqué la dimension économique avec les entreprises implantées qui favorise encore l’employabilité des personnes notamment l’entreprise Hutchinson et Eiffage.
Enfin, Il ne manqua pas de remercier la venue de Mgr le Saux pour qui les visites pastorales sont « un des moyen d’aller à la rencontre des personnes et en quelque sorte, tout comme le rôle d’un maire, de chercher avant tout le bien commun ».

JPEG - 1.8 Mo

Le deuxième temps fort de la matinée était la visite au foyer de vie pour handicapés « Anais ». Mgr Le Saux fut accueilli par les résidents heureux et ardents de le saluer puis s’est entretenu avec le directeur du centre. Le foyer « Anais » a été créée en 1954 par l’Abbé Houssemaine, jeune prêtre ornais, marqué par la situation d’abandon des personnes handicapées mentales à une époque où la société n’a pas encore pris la mesure du problème. Ce n’est que dans les années 90 , où n’étaient pris en charge que les enfants handicapés, que se développa la prise en charge des handicapés adultes.

JPEG - 11.9 ko

La vocation d’Anaïs est de créer et développer des établissements ainsi que des services pour les personnes handicapées pour les accompagner et non les assister dans leur développement personnel et leur insertion professionnelle. Le directeur du foyer a rappelé que «  le professionnalisme du métier a amélioré la façon d’aider les personnes  ». La fin de cet rencontre s’est achevée par la visite des locaux (Chambres, lieux de vie, cuisine, ateliers…) et par un constat de Mgr le Saux qui est : « qu’il est essentiel de faire entrer la dimension de l’Etre pour comprendre davantage la situation des personnes en difficulté ».

Découvrez le site de l’Association ANAIS

Une messe co-célébrée par le Père Adrien CRETOIS et le Père Maurice CHEVALIER en l’Eglise de Sougé-le-Ganelon clotura la matinée. Mgr Le Saux rappela dans son homélie, aux nombreux paroissiens présents, « qu’il faut s’attendre à ce que les gens viennent interroger les chrétiens, soit par méconnaissance soit par curiosité. C’est pourquoi nous devons être attentifs aux questions et se préparer à répondre avec droiture de cœur et simplicité. Car si notre cœur tend vers la bonté, les gens viendront à nous ».

JPEG - 3.3 Mo

Un après midi à l’école...

JPEG - 2.3 Mo

L’après-midi a débuté par la rencontre avec un groupe d’enfants de Fresnay Sur Sarthe de classes de CE2 à la 6ème, tous catéchisés dans leur école. Un moment de partage et de questionnements auquel Mgr Le Saux s’est donné avec joie. Les questions fusaient, « Comment on devient évêque ?, pourquoi avoir choisi cette vocation ?, pourquoi Dieu nous aime ?... » Et les réponses tout aussi concrètes leur ont permis de mieux saisir le sens de notre amour de Dieu. Mgr Le Saux termina cet échange en les interrogeant : « Que voulez-vous que je vous transmette ?... la meilleure des choses est l’amour de Dieu pour pouvoir servir au mieux votre prochain »…Cette rencontre se termina par un temps de prière tous ensemble et l’entonnement d’un chant de louange.

JPEG - 2.1 Mo

... au cirque ....

JPEG - 2.6 Mo

L’après-midi se poursuivit au cirque ! C’est en effet sous le chapiteau de l’école du cirque Mimulus que Mgr Le Saux et son équipe se sont retrouvés. Première école de cirque créée en Sarthe et en Pays de la Loire, l’aventure a d’abord commencé au Mans avant de se poursuivre sur les routes de France... Après 11 années d’itinérance en roulotte, le cirque s’est sédentarisé, pour poser enfin et définitivement son chapiteau à Fresnay sur Sarthe, en 2002. Depuis, et avec la même énergie, la compagnie et l’école Mimulus partage toujours sa passion du cirque : une école de loisirs fixe, des ateliers et des initiations itinérants pour les établissements scolaires et socioculturels, un spectacle et une saison culturelle. L’équipe de Mimulus ont donné leurs impressions quant à leur implication au quotidien en lien avec la collectivité de pouvoir s’insérer au mieux dans la vie locale et de participer à l’attractivité du territoire de manière collective.

... et avec le secteur social.

JPEG - 2.3 Mo

La rencontre suivante était consacrée aux organismes de solidarité et notamment les bénévoles du Secours Catholique, de la Croix rouge, de la Banque alimentaire, un représentant du Conseil Général et du Centre Communal d’Action Social de Fresnay sur Sarthe. La rencontre a débuté par un rapide tour de table des fonctions de chacun et leurs actions principales. Tous ont fait le même constat : 90% des personnes qui s’adressent à ces différentes structures ont un problème lié à leur logement (mauvaise utilisation des appareils électrique et une facture d’électricité élevée). Les actions de solidarité et d’entraide sont le quotidien de chacune de ces structures. Mgr Le Saux a rappelé, en faisant le rapprochement avec le thème central de l’Exhortation apostolique du Pape François, la nécessité de s’occuper chaque jour du plus pauvre d’entre nous et de favoriser l’entraide collective.

JPEG - 2.2 Mo

Le soir, Mgr Le Saux avait tenu à rencontrer les maires des différents cantons du Nord Sarthe autour des problématiques du territoire : le social, géographie, démographie, environnement. Un partage évoqué autour de planches explicatives qui ont concourue à l’interactivité des échanges.


Actualités Notre Evêque Paroisses et doyennés Diocèse Prier et célébrer Eglise et société Contacts
Liens