Accueil > Notre Evêque > Homélies et prises de parole > L’avis de Mgr Le Saux sur la béatification annoncée de Jean-Paul (...)

L’avis de Mgr Le Saux sur la béatification annoncée de Jean-Paul II

JPEG - 6.4 ko
Le Pape Jean-Paul II sera béatifié le premier mai 2011


La reconnaissance par le Pape Benoît XVI le 14 janvier 2011 d’une guérison miraculeuse attribuée à Jean-Paul II constitue le dernier acte du procès de béatification du Papa Polonais, décédé le 2 avril 2005. La nouvelle de ce miracle et de la béatification qui va suivre est l’occasion pour Mgr Le Saux, évêque du Mans, de s’interroger sur la raison de cette guérison. « Qu’est-ce que Dieu veut nous dire, questionne-t-il, à travers cette guérison ? ». Selon Mgr Le Saux, les chrétiens doivent voir dans ce miracle une signification certaine.
Ainsi, pour l’évêque du Mans : « Dieu intervient dans l’histoire des personnes ». Beaucoup de gens, même parmi les chrétiens, ont des difficultés à croire que « Dieu peut intervenir dans la vie personnelle ». L’évêque rajoute : « Inconsciemment nous pensons […] que tout dépend de nous, de nos efforts, de notre génie », quand bien même nous croyons que Dieu a créé le monde. Face aux découragements que suscitent les échecs rencontrés par les hommes, ce miracle apparaît comme une réponse. « Cet évènement rappelle que nous ne sommes pas les seuls à intervenir, que Dieu peut intervenir. » La prière des fidèles prend alors tout son sens, la prière à Dieu mais aussi à ses saints. Mgr Le Saux rajoute : « Dieu a besoin de notre confiance, de notre acte de foi. »
Par ailleurs, Mgr Le Saux souligne la confiance manifestée en Dieu par la petite sœur Marie Simon Pierre, de la Maternité Catholique d’Aix-en-Provence qui a bénéficié de la guérison jugée miraculeuse. Le fait qu’il n’y ait pas « de possibilités d’explications scientifiques » constitue, nous dit Mgr Le Saux, la définition même de « ce qu’on appelle un miracle ». Ici, l’insuffisance des connaissances actuelles en médecine (la sœur Marie Simon Pierre était atteinte de la maladie de Parkinson), empêchait tout espoir de guérison : c’est alors que « Dieu intervient manifestement à travers l’intercession de Jean-Paul II ».

Par sa béatification, Jean-Paul II devient un nouvel exemple


Au-delà du miracle en lui-même, la béatification annoncée est-elle en soi porteuse de message. La date de la béatification selon l’évêque n’a pas été choisie au hasard : « C’est une raison symbolique, […] le dimanche après Pâques est le dimanche dit de la miséricorde ». Sœur Faustine, canonisée en 2000 par Jean-Paul II, avait proposé, à la suite d’une révélation divine, que la miséricorde divine soit honorée le deuxième dimanche de Pâques. Mgr Le Saux explique : « Jean-Paul II était très sensible à la question de la miséricorde. Je pense que symboliquement le choix de cette date est aussi lié à cette fête. »
Cette béatification n’est pas, selon l’évêque, une « stratégie politique ». Aux journalistes et observateurs qui s’interrogent sur la rapidité du procès de béatification, Mgr Le Saux répond : « Jean-Paul II a vécu l’authenticité de la foi jusqu’au bout. […] Personne ne nie aujourd’hui l’authenticité du don de cet homme. […] C’est la première fois dans l’Histoire qu’un homme rassemble autour de lui, et notamment le jour de sa mort, toutes les religions, toutes les nations du monde. Pour une part Jean-Paul II est une figure de Père de l’Humanité. Il y a une authenticité de vie chez cet homme et dans l’exercice de son ministère qui est vraiment de l’ordre de la sainteté. »

La miraculée se confie sur sa guérison


L’acte de béatification, tout comme l’acte de canonisation, est une invitation de la part de l’Eglise au peuple chrétien à prendre pour exemple un de ses membres défunts, et d’en autoriser un culte rendu en son honneur. Le miracle a été reconnu par une enquête d’experts : la maladie avait atteint, chez la sœur Marie Simon Pierre, un stade tel que la guérison était inenvisageable. Elle s’est confiée à la chaîne de télévision KTO sur sa guérison, sur le lien qui l’attache à Jean-Paul II.
La reconnaissance officielle de celle-ci par le Vatican constituait la dernière étape pour achever le procès de béatification. Le Pape Benoit XVI, successeur du Pape Polonais sur le trône de Saint Pierre, présidera la messe de béatification de Jean-Paul II le 1er mai 2011.

Témoignage de soeur Marie Simon Pierre sur KTOTV


La miraculée de Jean-Paul II : récit de sa guérison
envoyé par KTOTV. - L’info video en direct.

Pour en savoir plus

Dossier de presse concernant le miracle attribué à Jean Paul II reconnu par Benoit XVI


Actualités Notre Evêque Ensembles paroissiaux Diocèse Prier et célébrer Eglise et société Contacts
Liens