Agenda

Samedi 25 novembre
Entrez en Avent avec les migrants : 25 novembre 2017 (Salles paroissiales - Allonnes)
Samedi 25 novembre
Invitation à la préparation au voyage solidaire : samedi 25 novembre (Maison du Citoyen sous la place des Comtes du Maine)
Accueil > Actualités > Événements > LETTRE PASTORALE DE MGR LE SAUX

LETTRE PASTORALE DE MGR LE SAUX

Je vous donnerai un avenir et une espérance

Mgr Le Saux vient de publier sa première lettre pastorale intitulée « je vous donnerai un avenir et une espérance »

JPEG - 571 ko

Qu’est-ce qu’une lettre pastorale ?


La lettre pastorale est un écrit de l’évêque à tout son diocèse.
Le mot « Pastorale » trouve son origine au cœur de l’Évangile, là où le Christ se présente lui-même comme le Bon Pasteur, celui qui connaît ses brebis et que ses brebis connaissent.
La pastorale est l’activité, née du dynamisme de la foi de l’Église, qui vise à donner à chacun selon ses besoins spirituels.
Trois étapes rythment la lettre pastorale : analyser et évaluer la situation du diocèse et proposer une démarche qui va permettre aux catholiques du diocèse de relever dans les années qui viennent le défi de l’annonce de l’Évangile aux femmes et aux hommes d’aujourd’hui.


La lettre pastorale de Mgr Le Saux : « Je vous donnerai un avenir et une espérance » comprend plusieurs points : A l’exemple donc d’une Encyclique ou de tout autre document magistériel, Mgr Le Saux introduit son propos par un constat sur la situation de notre diocèse. Puis il invite les communautés chrétiennes à une démarche pour les trois années à venir, en s’arrêtant sur les axes fondamentaux qui doivent la traverser. Enfin, il présente le concret de cette démarche diocésaine.

PDF - 665.5 ko
Télécharger la lettre pastorale de Mgr Le Saux en cliquant sur cette icône

Présentation de la lettre pastorale

« Je vous donnerai un avenir et une espérance  » Cette citation est tirée d’un verset du prophète Jérémie. L’objet de cette lettre est en premier lieu une invitation pour les catholiques à placer le Christ au centre de leur vie, « de manière que leur identité soit essentiellement marquée par la rencontre du Christ et la communion avec lui ». Mgr Le Saux rappelle que « Jésus nous révèle combien nous sommes aimés de Dieu, combien le monde est aimé de Dieu  » et reprend les propos du Pape Benoit XVI«  A l’origine du fait d’être chrétien, il n’y a pas une décision éthique ou une grande idée, mais la rencontre avec un évènement, avec une personne, qui donne à la vie un nouvel horizon et par là son orientation décisive. ».


Depuis son arrivée dans la Sarthe début 2009, Mgr Le Saux a pris le temps de rencontrer toutes les personnes qui portent la vie de l’Église catholique dans le diocèse. Il a notamment sillonné le département pour des rencontres dans tous les doyennés pour prendre la mesure des richesses et des difficultés vécues par les catholiques sur le terrain. L’évêque a aussi rencontré et écouté les prêtres, les responsables des services et mouvements.
Toutes ces rencontres lui ont permis de découvrir les multiples facettes de la vie du diocèse du Mans. Et de dégager quelques points d’insistance pour que se poursuive une dynamique missionnaire :

  • La nécessité de trouver des formes nouvelles pour répondre aux nouvelles situations,
  • Redécouvrir et vivre de notre baptême et de notre confirmation,
  • Raviver les consciences missionnaires pour servir ce monde aimé de Dieu,

Fort de ce constat, Mgr Le Saux invite tout le diocèse à entrer dans une démarche pour les trois années à venir, trois années pour nous recentrer sur le Christ. « Trois années pour réveiller en chacun de nos cœurs une conscience missionnaire. Comment pouvons-nous être vraiment attachés à l’Évangile si nous ne sommes pas constamment préoccupés de partager la richesse que nous avons reçue ? A quoi bon être chrétien si notre foi n’a aucun effet sur notre vie ? Trois années pour que nous rentrions résolument dans la mission d’annoncer la Bonne Nouvelle. Une foi qui ne se propose pas et ne se partage pas se dessèche. Elle n’intéresse plus personne, pas même les croyants. L’évangélisation est une nécessité qui n’est pas réservée à quelques spécialistes, c’est le devoir de tout baptisé. »


Ces trois années s’appuie sur quatre axes fondamentaux :

  • Mettre la Parole de Dieu au centre de nos vies
  • Raviver les sacrements de l’initiation chrétienne
  • Annoncer l’Évangile
  • Aller plus loin dans le service des pauvres et des souffrants ;


Cette démarche pastorale aura comme titre « QUO VADIS »


Actualités Notre Evêque Paroisses et doyennés Diocèse Prier et célébrer Eglise et société Contacts
Liens