Accueil > Eglise et société > Histoire et patrimoine > La Fraternité Saint-Liboire

La Fraternité Saint-Liboire

Le Mans-Paderborn, un lien « d’Eternelle Fraternité »

L’amitié franco-allemande entre les diocèses du Mans et de Paderborn puise ses racines loin dans l’histoire et offre un exemple unique de fraternité et d’amitié séculaire qui en fait le plus ancien pèlerinage d’Europe .

C’est au synode d’Aix-La-Chapelle que deux évêques saxons et amis du roi Louis Le Pieux, Aldric (Le Mans) et Badurad (Paderborrn) se rencontrèrent. Leur amitié naissante se concrétisa par l’acceptation d’Aldric d’aider Badurad à l’évangélisation des Saxons dans le jeune diocèse de Paderborn (créé en 799) en lui donnant des reliques de saint Liboire (IVe évêque du Mans). En 836, Lors du transfert de ces reliques du Mans à Paderborn, Aldric et Badurad conclurent un pacte « d’éternelle fraternité » unissant les deux diocèses dans une « Fraternité sacerdotale », non seulement dans la prière mais aussi dans une obligation d’assistance mutuelle et une invitation pour l’évêque et des membres de son clergé à se rendre dans leur ville respective pour la fête de leur Saint-Patron.

JPEG - 2.7 Mo

Cette amitié entre les deux diocèses, toujours active aujourd’hui malgré les vivicitudes de l’histoire, a été réaffirmée et renforcée en 1960 par la création de la « Fraternité Sacerdotale Saint-Liboire » qui s’ouvrit en 1980 à quelques laïcs manceaux, à quelques diacres permanents et à leurs épouses. De même, dans les années 1990 à Paderborn, quelques diacres permanents et leurs épouses entrèrent également dans la Fraternité et les premiers laïcs manifestèrent leur intérêt. Ainsi, en 2001, la Fraternité révisa ses statuts en permettant aux laïcs intéressés de devenir membres. Elle prit le nom de « Fraternité Saint-Liboire » et montra par cette modification que l’Église n’est pas seulement composée de clercs mais bien du peuple tout entier. Ce changement de statuts a réalisé un pas significatif lancé par la dynamique du dernier Concile. Aujourd’hui, prêtres, diacres et laïcs (hommes et femmes ) peuvent être membres de cette Fraternité et collaborer au sein des deux bureaux.

« La Fraternité Saint-Liboire » contribue ainsi à faire vivre cette amitié séculaire. Tous les ans, il y a de nombreux échanges et visites réciproques entre les deux diocèses et surtout autour du 25 janvier, les Allemands du diocèse de Paderborn viennent au Mans célébrer la Saint-Julien et les Français du diocèse du Mans vont en Allemagne, vers le 27 juillet, fêter la Saint-Liboire. Plusieurs vitraux dans des églises et dans les cathédrales du Mans et de Paderborn évoquent la translation des reliques de saint Liboire.


Actualités Notre Evêque Paroisses et doyennés Diocèse Prier et célébrer Eglise et société Contacts
Liens