Accueil > Notre Evêque > Ordination épiscopale > Les rites de l’ordination épiscopale

Les rites de l’ordination épiscopale

Lecture de la bulle papale

Elle intervient au début de la célébration, après le mot d’accueil et la présentation de l’ordinand. Elle atteste que l’ordinand est appelé à la fonction épiscopale par le Saint Père.

Litanie des saints

Pour accueillir son nouveau pasteur, l’Église prie de façon particulièrement intense en une grande supplication litanique chantée dans laquelle elle invoque les saints. L’ordinand est allongé.

Imposition des mains et prière d’ordination : les deux rites majeurs de la célébration

C’est le cœur de la célébration, de l’ordination sacramentelle.

  • L’imposition des mains par tous les évêques présents symbolise la transmission de la tradition apostolique et exprime l’invocation de l’Esprit Saint ;
  • la prière d’ordination rappelle que l’ordinand se situe dans la lignée des chefs et des prêtres institués par Dieu de tout temps. L’Évangéliaire ouvert est posé sur la tête de l’ordinand pour signifier qu’il est ordonné au nom de l’Évangile, qu’il le reçoit pour le porter aux autres.

Les autres rites :

  • l’onction d’huile L’évêque célébrant principal oint la tête de l’ordonné avec le saint chrême. Cette onction signifie que l’Esprit Saint le pénètre de sa grâce pour sa nouvelle mission.
  • la remise de l’Évangile Ce rite souligne la mission essentielle de l’évêque : annoncer l’Évangile de Jésus Christ, mort et ressuscité.
  • La remise des signes de la charge épiscopale
    • l’anneau épiscopal : il signifie la fidélité de l’évêque à l’Église, épouse du Christ, et la fidélité de Dieu à son peuple ;
    • la mitre : elle est signe de l’appel à la sainteté et montre la place spécifique de l’évêque parmi les hommes.
    • la crosse : le bâton pastoral évoque la mission du pasteur, chargé de prendre soin de son troupeau.

Actualités Notre Evêque Ensembles paroissiaux Diocèse Prier et célébrer Eglise et société Contacts
Liens