Accueil > Diocèse > Mouvements présents dans le diocèse > Pèlerins de l’ Eau Vive (les)

Pèlerins de l’ Eau Vive (les)

PRESENTATION :

Nous sommes une « Association de fidèles laïcs du Christ » reconnue canoniquement par notre Église Catholique sous la dénomination : La Mission Catholique Parmi les Alcooliques : « Les Pèlerins de l’ Eau Vive ».

Nous sommes également régis par la loi de1901.

Par conviction personnelle, nous supprimons toute boisson alcoolisée de notre alimentation et proposons nos services aux hommes et aux femmes asservis par l’alcool.

l’eau et sa libération

La maladie détruit tout dans l’homme, atteint son âme dans son centre le plus profond.

Nous nous adressons à tous, croyants ou incroyants, car en chaque homme, il y a un élan spirituel de Dieu assez fort pour qu’il soit un jour ou l’autre interpellé par le message chrétien.

LA MISSION :

JPEG - 9.6 ko

Un service pour l’ Église - Une espérance pour les pauvres.

Le Seigneur nous a donné plusieurs lignes de force qui font vivre la Mission :

  1. La pancarte.
  2. Les pèlerinages, base spirituelle de notre Mission.
  3. Le verre d’eau de la Samaritaine, qui est chaque jour, un acte concret, lien très fort entre tous les Pèlerins de l’ Eau Vive d’ Europe, d’ Afrique et d’Amérique.
  4. La prière spécifique des Pèlerins de l’ Eau Vive.
  5. La rencontre hebdomadaire du « Cœur local », temps de prière pour les malades de l’alcool et leur famille, temps de partage fraternel.
  6. Les week-ends de formation des responsables des « Cœurs locaux ».
  7. La Croix Glorieuse des Pèlerins de l’ Eau Vive.
  8. Le petit journal de liaison.

BUT DE LA MISSION

JPEG - 15.9 ko

Il s’agit d’une mission originale, nettement typée, voulue par Dieu au service d’un troupeau particulier de la bergerie universelle du Christ, jusqu’ici égaillée, errante comme une multitude sans berger.

Un sillon nouveau se trace dans le grand champ à moissonner de l’ Église Catholique concernant aussi bien les croyants que les incroyants.

La façon de faire de cette mission est résolue et particulière car elle découle de la conception qu’elle se fait du mal alcoolique.

L’alcool est une drogue dont elle a tous les traits, avec quelques aspects particuliers.

À mal particulier, mission particulière. L’alcoolisme n’est qu’un épiphénomène : l’arbre voyant qui dissimule une forêt qui a poussé sur un terreau fragile.

Enfin et surtout, la dépendance alcoolique a pour origine un mal spirituel sous-jacent.

L’homme boit pour oublier.

La drogue est un palliatif à une situation insupportable engendrée dans une âme malade.

Ce mal spirituel gagne par proximité le tout de l’homme : son corps, son psychisme.

À un mal spirituel, notre mission propose un traitement spirituel. L’âme est le nœud stratégique à traiter ou à guérir.

Pour plus d’informations et contact : http://p.eauvive.free.fr/


Actualités Notre Evêque Paroisses et doyennés Diocèse Prier et célébrer Eglise et société Contacts
Liens