Accueil > Thèmes de l’année > L’Année de la Foi > Qu’est ce que l’Année de la Foi

Qu’est ce que l’Année de la Foi

L’ouverture de l’Année de la foi a été célébrée le 11 octobre à Rome, place Saint-Pierre, pour l’anniversaire de Vatican II, lors de la messe concélébrée avec les derniers pères conciliaires, les pères synodaux et les présidents des conférences épiscopales.

Dans la lettre apostolique Porta Fidei, le pape Benoît XVI a souligné l’exigence de retrouver un chemin de foi capable de mieux éclairer la joie qu’il y a à rencontrer le Christ, puis la coïncidence entre l’Année de la foi et le cinquantième anniversaire de l’ouverture du Concile Vatican II et le vingtième anniversaire de la publication du Catéchisme de l’Église catholique.

L’Année de la foi « entend avant tout soutenir la foi des nombreux croyants qui, dans l’agitation du quotidien, ne cessent de témoigner dans leur vie du Seigneur. Si ce témoignage n’est pas pris en compte dans la société, il est précieux aux yeux de Dieu... C’est ce qui permet, aujourd’hui comme hier, à l’Église de se présenter au monde avec la force de la foi et l’enthousiasme des simples. Cette année prend place dans le contexte d’une crise généralisée, qui frappe aussi la foi... Cette crise de la foi exprime une crise anthropologique dans laquelle l’homme est abandonné à lui-même. Il est seul et confus, objet de forces impalpables... Il faut dépasser cette pauvreté spirituelle de nombre de nos contemporains qui ne perçoivent plus la nécessité de combler l’absence de Dieu dans leur vie. L’Année de la foi doit être pour la communauté chrétienne d’offrir à qui vit dans la nostalgie de Dieu le désir de le retrouver ».

Pour cela, il est nécessaire de « redécouvrir les contenus de la foi, professée, célébrée, vécue et priée... ce programme délicat doit s’appliquer avant tout dans la vie quotidienne des croyants, puis dans la pastorale ordinaire d’une communauté devant retrouver sa nature missionnaire en vue de la Nouvelle Évangélisation... Il faut donc donner une place importante à la prière et à la messe, source et accomplissement de la vie chrétienne ».

Les rendez-vous principaux

Les rendez-vous principaux auront lieu à Rome en présence du pape Benoît XVI.
Le 21 octobre ont été canonisés sept martyrs et confesseurs de la foi, le Français Jacques Berthieu, le Philippin Pedro Calugsod, l’Italien Giovanni Battista Piamarta, l’Espagnole María del Carmen, l’Iroquoise Katheri Tekakwitha, les Allemandes Marianne Cope et Anna Schäffer.

JPEG - 2.2 Mo
Messe de canonisation à Rome du dimanche 21 octobre 2012 de Pedro Calungsod (1655 1672) Philippines Jacques Berthieu (1838 1896) France Giovanni Battista Piamatra (1841 1913)


La traditionnelle cérémonie oecuménique du 25 janvier 2013 à Saint-Paul-hors-les-Murs aura pour thème la profession commune du Symbole dans le cheminement vers l’unité des chrétiens.
Le 28 avril, le pape procédera à des confirmations et le 5 mai sera consacré à la piété populaire et aux confraternités.
À la vigile de Pentecôte, le 18 mai, les mouvements ecclésiaux se réuniront Place Saint-Pierre.
Dimanche 2 juin 2013, pour la fête du Corps et du Sang du Christ, l’adoration eucharistique aura lieu à la même heure dans toutes les cathédrales et églises du monde.
Le 16 juin sera réservé au témoignage de l’Évangile dans la vie, tandis que le 7 juillet s’achèvera, place Saint-Pierre, le pèlerinage international des séminaristes et novices.
Le 29 septembre, anniversaire du Catéchisme, sera consacré aux catéchistes, et le 13 octobre à la présence de Marie dans l’Église.
L’année sera clôturée par une messe solennelle le 24 novembre 2013.

Des outils pour l’Année de la foi

Le logo de l’Année de la foi, une barque sur les flots, dont le mât est une croix est une image de l’Église. Elle hisse la voile sur laquelle figure le trigramme IHS, Iésus Hominum Salvator, Jésus Sauveur des hommes, sur le fond, un soleil eucharistique.

Un site Internet dédié (www.annusfidei.va) est disponible en italien et en anglais.

L’hymne spécial, « Credo Domine, Adauge Nobis Fidem », est une invocation au Seigneur « Je crois Seigneur, augmente en nous la foi ». Un guide pastoral (Vivre l’Année de la foi), est destiné aux paroisses.
De par le monde, les fidèles participant aux cérémonies recevront une reproduction du Christ de la cathédrale de Cefalù, avec au dos la profession de foi.

Source : article du numéro 74 de septembre 2012 d’Eglise en Sarthe


Actualités Notre Evêque Paroisses et doyennés Diocèse Prier et célébrer Eglise et société Contacts
Liens