Agenda

Samedi 25 novembre
Entrez en Avent avec les migrants : 25 novembre 2017 (Salles paroissiales - Allonnes)
Samedi 25 novembre
Invitation à la préparation au voyage solidaire : samedi 25 novembre (Maison du Citoyen sous la place des Comtes du Maine)
Accueil > Actualités > Événements > Dossier spécial : La visite pastorale à Parigné l’Evêque et au Grand (...) > Samedi 23 février : à la rencontre des enfants du caté, de la communauté de (...)

Samedi 23 février : à la rencontre des enfants du caté, de la communauté de Montreuil- le Henri, des pompiers de Parigné et des moines de St Silouane.


 
JPEG - 59.6 ko
Les soeurs de la Cité Communautaire de Montreuil avec Mgr Le Saux

Samedi 23 février, Mgr Le Saux a continué sa visite pastorale en allant tout d’abord rencontrer les enfants du catéchisme à Montreuil-Le-Henri. C’était une journée de rencontre pour les 6émes des paroisses du secteur.
Une trentaine d’enfants y étaient présents, avec leurs 3 catéchistes ainsi que l’abbé François Bailly.
La journée avait pour théme : « Venez et vous verrez », et fut un temps de préparation pour le grand rassemblement des collégiens « CAP ESPERANCE », qui se déroulera au Mans le 13 avril prochain.
Aprés un temps de priére, l’Evêque a demandé à chacun des enfants de se présenter, et il s’est présenté lui-même.

JPEG - 60.9 ko
Rencontre avec les 6émes


Les enfants avaient préparé des questions à lui poser. On retrouve sensiblement le même questionnement que dans les groupes précédents. "Qu’est-ce-qu’un évêque ? A quelle àge l’êtes- vous devenu ? A quoi occupez-vous vos journées ? etc.... Et Mgr Le Saux leur explique ce qu’est un évêque, le successeur des 12 apôtres, dont la mission est d’annoncer l’Évangile, l’espérance du Christ, et de veiller à ce que se vive la charité entre tous. Il est également successeur de St Julien, 1er évêque du Mans. Il leur explique que son travail est d’annoncer l’Evangile, que le Christ est réssuscité et que le pardon est possible.
Puiis il leur explique ensuite les 3 symboles que porte un évêque :
- L’anneau épiscopal : la bague qui représente l’alliance avec l’Église diocésaine, peuple de Dieu.
- La crosse : le bâton du berger, en référence à l’Évangile du bon berger.
- La mitre : signe de l’appel à la sainteté, et que l’on est fait pour la beauté de Dieu.L’évêque appelle les chrétiens à la sainteté.
La rencontre s’est terminée par une petite réflexion autour de Appel- réponse-Envoi
L’appel : c’est d’abord écouter, être à l’écoute du Seigneur.
La réponse : Quelle réponse je fais à cet appel ? Répondre, c’est du concrêt. On fait quelquechose.
L’Envoi : On a eu un appel, on a répondu et on est envoyé.
La rencontre avec l’évêque s’est terminée par un chant.

JPEG - 59.6 ko
Les soeurs de la Cité Communautaire de Montreuil avec Mgr Le Saux


A 11h00, Mgr Le Saux est allé à la rencontre des soeurs de la Cité Communautaire de Montreuil-Le-Henri. Un temps de partage autour de leur mission et sur l’avenir de cette communauté composée de trois religieuses, suivi de l’Eucharistie à la maison du pain.


Aprés le repas pris à la Cité Communautaire, direction Parigné-l’Evêque où rendez-vous était pris avec les pompiers au Centre de secours.

JPEG - 49.3 ko
Le capitaine du Centre de secours de Parigné-l’Evêque


La rencontre a commencé avec la visite de la caserne, puis le capitaine du Centre a parlé de son équipe et du déroulement des activités et interventions.
Il y a actuellement un effectif de 32 personnes dont 6 femmes. Un nouveu Centre de Secours est en construction sur Parigné pour un regroupement avec la commune de Brette-Les-Pins.
, ce qui fera alors un effectif de 43 actifs. Les pompiers travaillent en équipes qui fonctionnent chacune sur une semaine compléte.
70% des interventions sont du secours à la personne et 30% pour des incendies. Il Y a 4 à 5 sorties par semaine, ce qui représentent 250 interventions dans l’année. Une intervention, c’est a peu prés 15 minutes pour arriver sur le lieu. Il y a malheureusement beaucoup de suicides.
Le capitaine explique qu’il y a ici une trés bonne équipe, soutenue par une bonne amicale. Ce sont tous des pompiers volontaires, mais etre volontaire, c’est aussi exigeant que les pompiers professionnels.
Pour devenir pompier volontaire, il y a au total 27 jours de formation plus 3 jours pour les feux de forêts plus la formation chez soi par intranet. Le temps de formation est pris sur les congés. Les manœuvres se font le dimanche matin.
Le capitaine dit l’importance d’avoir des personnes structurées. Les interventions, c’est aussi la confrontation avec la population, confrontation parfois avec la misére humaine. Les pompiers sont liés au secret professionnel.
La vente annuelle de calendriers est un liken avec la population.
Chaque hiver, il y a un cross dans chaque centre, une porte ouvertre tous les ans.
En Sarthe, il y a environ 2000 pompiers volontaires et 200 professionnels.
L’amicale a un rôle trés important pour le côté convivial. Elle crée du lien au niveau du Centre de secours.
La rencontre se termine par une question posée à l’évêque : « Pourquoi etes vous venu nous voir, nous les pompiers ? » Et Mgr Le Saux leur réponds : « Parceque vous êtes sur Parigné et c’est important que je puisse y rencontrer toutes les réalités, mais aussi parceque vous êtes dignes d’intérêt. Vous donnez du temps, de la gratuité en étant au service des autres. »

JPEG - 60.5 ko
Mgr Le Saux, le Pére Syméon et l’abbé F. Bailly


La journée s’est terminée par la rencontre et les vigiles avec les moines orthodoxes du monastére de St Silouane à St Mars de Locquenay. La Mgr Le Saux a pu s’entretenir avec avec le Père SYMEON.
Cette communauté est composée de 10 soeurs et 3 fréres. Il y a aussi la difficulté d’accueillir de nouvelles vocations.


Actualités Notre Evêque Paroisses et doyennés Diocèse Prier et célébrer Eglise et société Contacts
Liens