Agenda

Samedi 25 novembre
Entrez en Avent avec les migrants : 25 novembre 2017 (Salles paroissiales - Allonnes)
Samedi 25 novembre
Invitation à la préparation au voyage solidaire : samedi 25 novembre (Maison du Citoyen sous la place des Comtes du Maine)
Accueil > Actualités > Événements > Dossier spécial Pâques 2013 > Samedi Saint - Temps fort Quo Vadis/Diaconia

Samedi Saint - Temps fort Quo Vadis/Diaconia

JPEG - 34.5 ko


Samedi saint : proximité et fraternité
La journée du Samedi Saint n’est pas seulement une journée consacrée aux préparatifs de la fête de Pâques, mais un jour privilégié où l’Église fait mémoire de la mort et de la résurrection du Christ. Dans le cadre de la démarche Quo Vadis-Diaconia, plusieurs paroisses du diocèse proposent cette année aux Sarthois de vivre ce samedi saint du 30 mars 2013 comme un temps fort de nos communautés chrétiennes.
L’équipe d’Animation Pastorale de notre diocèse a fait diverses propositions liturgiques et a préparé des outils pour animer ce temps fort avec deux maîtres mots : proximité et fraternité. Coup de projecteur sur quatre ensembles paroissiaux de notre diocèse dans leur préparation à cette célébration d’espérance en la Résurrection promise.
« Annoncer notre Bonne Nouvelle »
La paroisse de Fresnay-sur-Sarthe a choisi de vivre pleinement pendant cette journée le sens de Diaconia (servir la fraternité) en allant « vers les autres pour leur annoncer notre Bonne Nouvelle : Jésus est ressuscité, c’est la fête de la Vie sur la mort », présente le P. A. Crétois, doyen de la Vallée de la Sarthe. « Reprenant des propositions du service diocésain de la Pastorale Liturgique et Sacramentelle et du Pôle Jeunes, en préparation à Pâques, nous proposerons aux enfants et leurs parents de vivre le Samedi Saint comme un chemin avec différentes stations afin de faire mémoire du dernier repas de Jésus avec ses disciples le Jeudi saint, de son arrestation au jardin des Oliviers, de sa mort sur la Croix et de sa mise au tombeau le Vendredi Saint et de ce temps d’attente le Samedi Saint avant la joie de Pâques. Chacun de ces jours va être évoqué successivement en se déplaçant le samedi après-midi dans différents lieux de Fresnay-sur-Sarthe, comme sur un chemin. Tout d’abord, nous proposerons un rassemblement le matin sur la place du marché avec une distribution d’œufs de Pâques aux enfants, accompagnée d’un message d’espérance. Des tracts seront distribués aux adultes pour rappeler l’importance d’aller vers les autres et d’annoncer la Bonne Nouvelle. Nous y rappellerons le lieu et l’horaire de la célébration de la Vigile Pascale du soir et inviterons chacun à la marche de l’après-midi (départ à l’ancienne gare à 14h). La marche s’achèvera par un goûter paroissial dans la salle du château ».
Inviter à la joie
Les habitants de la Couronne-Ouest se donneront, quant à eux, rendez-vous à Fillé-sur-Sarthe pour vivre le Samedi Saint. Pour le P. B. Pierre, doyen de l’ensemble paroissial, « les propositions de l’équipe d’Animation Pastorale ont été accueillies avec plaisir par les équipes d’animation des différentes paroisses de la Couronne. Nous donnons rendez-vous à tous, petits et grands, à 14h en l’église de Fillé-sur-Sarthe pour vivre ce Samedi Saint. La journée débutera par un temps de prière pour aider à retrouver le sens du Samedi, temps d’attente et de silence. Ensuite, trois animations au choix seront proposées, expériences ecclésiales pour mieux vivre de Pâques : une marche-pèlerinage autour de Fillé pour redécouvrir le sens du Samedi Saint comme une attente vers la veillée pascale ; la décoration d’œufs permettent d’échanger sur le sens de Pâques ; la décoration florale et l’aménagement de l’église pour la vigile pascale afin de donner du sens au service de l’autre et à la fraternité. Le but de ces propositions est d’inviter à la joie, à être visible, à faire savoir que les chrétiens fêtent quelque chose aujourd’hui. »
Inviter tous les âges de la vie à la joie du partage et de la prière
Après un temps de prière à Sargé, Saint-Pavace et Coulaines, à 9h30, le samedi matin, l’ensemble paroissial Saint-Nicolas-Sargé propose pour tous une marche, à partir de 15h à l’église St Paul de Bellevue, des rencontres nourries par une catéchèse intergénérationnelle ou par une réflexion sur le thème de l’Alliance. À partir de 18h30, il invite au partage d’un buffet suivi, de la Veillée Pascale (à 20h) (qui durera deux heures environ) avec baptêmes d’adultes et d’enfants. Et pour plus de visibilité, le bulletin d’annonce et le bouche à oreille circulent déjà ! et sur le site paroissial : http://www.paroissesaintnicolas72.fr/
Parole et pain, foi de témoins !
L’ensemble paroissial « cathédrale / Saint-Benoît – Notre-Dame de la Couture » proposera pour vivre le Samedi Saint un temps fort inter-paroissial et intergénérationnel au Centre de l’Étoile sur le thème des disciples d’Emmaüs en invitant à un atelier « Sur la route d’Emmaüs » ayant comme visée de se préparer à célébrer Pâques avec les disciples d’Emmaüs. Cette proposition en lien avec la Pastorale Familiale s’adresse à tout le monde avec une déclinaison possible pour les enfants.
Les « thèmes-phares » de cet atelier découverte, l’engagement et l’alliance, permettront d’inviter les participants à être des témoins des disciples d’Emmaüs, de la Parole de Dieu qui permet de reconnaître en tout homme, étranger, exclu, pauvre, malade, le Christ présent pour l’accueillir à notre table et nous laisser inonder de la lumière de sa grâce.


Agir en témoins du Ressuscité, voilà la tâche essentielle des disciples de Jésus. Pour y parvenir, il faut actualiser les événements fondateurs, c’est ce qui a motivé l’idée de cet atelier « Sur la route d’Emmaüs » qu’a imaginé la Pastorale Familiale. Jésus lui-même fournit un modèle d’action après sa résurrection. Pour le connaître, il suffit d’observer sur quelles péripéties débouche l’aventure des disciples qui rencontrent le Ressuscité sur la route d’Emmaüs. Ces disciples racontent leur rencontre avec Jésus et le partage du pain vécu avec lui. Être chrétien, c’est apprendre à longueur de vie à espérer pour tous et à choisir la joie : la joie d’être sauvé, la joie d’être surtout aimé à la folie par ce Dieu qui a accepté librement la mort pour nous donner la vie, la vie en abondance.
Heureux jour que celui du Samedi Saint qui nous fait désirer le meilleur de notre vie de chrétien, le Salut.
Julien Chesneau, Eglise En Sarthe n° 80 de mars 2013


Actualités Notre Evêque Paroisses et doyennés Diocèse Prier et célébrer Eglise et société Contacts
Liens