Témoignage de Jinsung André CHOI

JPEG - 42 ko


Église en Sarthe : Parlez-nous de votre famille, de votre jeunesse, de vos études.
Frère André : Je m’appelle André et je viens de Corée. Je suis heureux de me présenter pour les lecteurs d’Église en Sarthe. Mon nom est Choi et mon prénom Jinsung. Je m’appelle André en France. Mon vrai nom de baptême est Daegun-André qui fut le premier prêtre coréen et l’un des martyrs de Corée. Il est le saint-patron de l’Église de Corée. Quand j’ai été baptisé, mes parents ont choisi ce saint parce qu’il y avait sa canonisation en Corée.
Avant d’entrer dans la Congrégation, j’habitais avec ma famille à Busan, la deuxième grande ville de Corée, située au bord de la mer. Quand j’étais petit, le dimanche, j’allais à l’église avec ma mère mais cela ne me plaisait pas du tout. Je préférais jouer avec mes amis jusqu’au lycée.
Au lycée, j’avais un ami, le fidèle, qui m’a amené de nouveau à l’église. Grâce à lui, je me suis fait des amis chrétiens et j’ai pu m’approcher de Dieu de plus en plus. Peu à peu, je me suis mis à aller régulièrement à l’église.
Comment êtes-vous devenu Frère ?
Avant le baccalauréat, je n’ai pas beaucoup étudié parce que je n’avais pas de but précis pour l’avenir. Une religieuse qui travaillait à l’église m’a proposé de faire une retraite. J’ai accepté d’y aller. Cette retraite, guidée par quelques religieux, m’a fait connaître la paix de Dieu et l’amour fraternel. Dès lors, je me suis intéressé à la vie religieuse parce que les religieux m’avaient paru heureux et contents. Je souhaitais vivre toute ma vie en souriant comme ceux que j’avais rencontrés. Alors je me suis préparé à entrer dans la Congrégation des martyrs de Corée (1) dès que je suis sorti diplômé du lycée.
Qu’est-ce qui vous a décidé à devenir prêtre ?
Presqu’en même temps, j’ai su au fond de moi qu’un homme qui allait devenir religieux devait aussi entrer au séminaire. Donc peu après être entré dans ma Congrégation, j’ai repris des études avec plaisir pour devenir prêtre. Je suis devenu ainsi un frère répondant à l’appel du sacerdoce.
Quelles sont les circonstances qui vous ont poussé à venir en France ?
Quand notre évêque Yves et le père Charles Lee sont venus en Corée il y a quelques années, ils ont visité ma Congrégation. J’ai entendu dire à ce moment-là qu’il y avait une convention verbale entre Mgr Y. Le Saux et mon supérieur pour envoyer deux frères comme missionnaires, l’un devait être prêtre, l’autre diacre, dans le diocèse du Mans. Cette année-là, dans ma congrégation, nous fûmes sept frères à être ordonnés diacres. Avant notre ordination diaconale, nous nous sommes chacun entretenus avec notre supérieur, j’ai été choisi pour venir au Mans et pensé que Dieu m’avait dirigé vers l’Église de France.
À quelques semaines de votre ordination, quel est votre état d’esprit ?
Être ordonné prêtre en France est une grande chance pour moi parce que cela va me permettre de comprendre et d’aimer davantage l’Église de France. Je suis très impatient d’être avec vous dans le diocèse et d’avoir la possibilité de rencontrer les fidèles, mais avant cela, je dois beaucoup travailler pour continuer à apprendre le français. En juillet d’abord, je vais voyager en France avec ma famille qui va venir pour assister à mon ordination. Je vais ensuite rentrer en Corée pour un mois afin de célébrer la messe dans les communautés de ma Congrégation. Ensuite, je vais revenir en France et continuer à apprendre le français à Paris.
Propos recueillis par Dominique Jean et Gérard Honoré
(1) Encadré Le groupe des martyrs de Corée comprend 103 martyrs dont dix missionnaires français (parmi eux, trois évêques dont Siméon Berneux voir EES 2011 n°60 p 25 à 27), André Kim, premier prêtre coréen, et 92 laïcs, notamment Paul Chong, un des chefs de la communauté chrétienne. Certains étaient mariés, d’autres s’étaient donnés entièrement à Dieu, bien avant qu’il ne fut question de vie religieuse. Ils furent victimes de grandes persécutions entre 1839 et 1866. Jean Paul II les a canonisés en 1984 lors de sa visite pastorale en Corée : c’est la première canonisation en dehors de Rome.


Actualités Notre Evêque Paroisses et doyennés Diocèse Prier et célébrer Eglise et société Contacts
Liens