Agenda

Samedi 25 novembre
Entrez en Avent avec les migrants : 25 novembre 2017 (Salles paroissiales - Allonnes)
Samedi 25 novembre
Invitation à la préparation au voyage solidaire : samedi 25 novembre (Maison du Citoyen sous la place des Comtes du Maine)
Accueil > Actualités > Événements > DOSSIER SPECIAL : Retour sur la visite pastorale dans le Nord-Sarthe au (...) > Coup de Projecteur sur la visite pastorale dans le Nord-Sarthe

Coup de Projecteur sur la visite pastorale dans le Nord-Sarthe

Du 11 au 16 février 2014

JPEG - 20.3 ko

Du 11 au 16 février 2014, Mgr Y. Le Saux a effectué une visite pastorale sur les trois paroisses de Fresnay-sur-Sarthe, Oisseau-le-Petit et Sougé-le-Ganelon. Ces trois paroisses totalisent 26 clochers sous la responsabilité d’un même curé, l’abbé Adrien Crétois arrivé à Fresnay en septembre 2003, aidé de deux prêtres auxiliaires : l’abbé Maurice Chevalier (84 ans) pour Sougé, l’abbé Charles Marchand (88 ans) pour Oisseau et d’un diacre, M. Pierre Porteneuve, pour Sougé. Cet ensemble paroissial correspond à la moitié du doyenné de la « Vallée de la Sarthe ».

Une visite... Une écoute mutuelle... Une communion.


De manière rapprochée, des catholiques et d’autres personnes dialoguent avec l’évêque. Ils sont heureux de le recevoir chez eux. Chaque visite pastorale met en lumière la beauté de l’expérience chrétienne en un lieu. Dans les rencontres, enfants et plus âgés témoignent de leur foi. Et tous prennent davantage conscience des multiples facettes de la vie paroissiale. Une communion se vit. Chaque visite pastorale est différente mais la prière y tient une place importante. Le Seigneur ne cesse de se révéler et les paroissiens, avec leur évêque, l’écoutent ensemble, lui présentent la paroisse et rendent grâce pour les merveilles vécues, comme Marie chantant le Magnificat.

Chaque visite est aussi l’occasion de vivre un temps d’évangélisation. Des rendez-vous sont ouverts à des publics divers, sous forme de rencontres dans des quartiers ou des villages, pour y témoigner de sa foi au Christ. Les visites pastorales comportent des temps d’échanges avec des représentants de professions diverses, des membres d’autres religions, des responsables d’institutions civiles, dont les maires des communes. Ces dialogues permettent une écoute mutuelle où les chrétiens rendent compte de l’espérance qui les habite.

Une visite pastorale au cœur du doyenné de la « Vallée de la Sarthe ».


Situation géographique
Ce secteur, partie du « Pays de Haute Sarthe », se situe selon un axe de 30 kilomètres qui va de la forêt de Sillé-le-Guillaume à la forêt de Perseigne. Il est traversé par deux grands axes routiers et très marqué par la proximité d’Alençon. Il regroupe 4 cantons, celui de Fresnay et la totalité de ses 12 communes, celui de Saint-Paterne, 11 communes sur 17, celui de Beaumont, 2 communes sur 15, celui de La Fresnaye-sur-Chédouet, 1 commune sur 12 et une zone remarquable, les « Alpes mancelles », véritable attraction pour le tourisme et la randonnée.
Vie économique
Les cantons de ce territoire sont encore assez ruraux sauf celui de Saint-Paterne en périphérie d’Alençon. Fresnay est plutôt une zone d’élevage, Oisseau une zone de cultures et Sougé une zone de cultures et d’élevage, avec, chaque année, des comices agricoles importants.
Ce territoire est couvert par une multitude de petits artisans et commerçants. Une seule grosse usine y est implantée : l’usine Hutchinson au Gué-Ory à Sougé-le-Ganelon, usine de près de 650 salariés (caoutchouc, équipements automobiles). Il existe aussi des employeurs importants, par exemple Cochet à Sougé, Eiffage-Construction à Fresnay (qui a repris le site de Moulinex-Seb), les deux maisons de retraite de Fresnay et de Champfleur, le Super U de Fresnay.
L’entreprise I.S.S. Logistique et Production de Saint-Ouen-de-Mimbré, en périphérie de Fresnay et employant 51 salariés, a cessé son activité le 20 décembre 2013. Une cellule de reclassement est mise en place pour accompagner les salariés en cette période difficile.
Les ouvriers et employés vont travailler aussi à Alençon, Sillé-le-Guillaume, Mayenne, Évron, Marolles ou Le Mans.
Enseignement
Sur le territoire des trois paroisses, nous trouvons trois collèges publics à Ancinnes, Moulins-Le-Carbonnel et Fresnay, une seule école catholique à Fresnay, l’école Notre-Dame Saint-Joseph dont la partie collège a été transférée il y a 3 ans au collège Sainte-Thérèse Saint-Joseph à Beaumont sur Sarthe. Chaque petite commune a encore son école primaire ou bien est regroupée en Syndicat intercommunal à vocation scolaire (SIVOS) avec une ou deux communes voisines. Les lycéens rejoignent Sillé-le-Guillaume, Le Mans ou Alençon.
Il existe aussi une Maison familiale rurale (MFR) à Fyé et le foyer Anaïs à Sougé-le-Ganelon, foyer occupationnel pour adultes porteurs de handicaps.
Vie associative, caritative et culturelle

JPEG - 63.6 ko
Chapiteau de l’École de cirque Mimulus


Beaucoup de personnes sont engagées dans la vie associative, caritative ou culturelle : Secours Catholique, Croix-Rouge, Banque alimentaire, CCAS, associations diverses. Chaque année, elles se retrouvent à Fresnay dans un Forum des associations en septembre pour permettre aux habitants de découvrir la grande diversité des activités proposées sur le territoire : théâtre, l’école de musique des Alpes Mancelles, l’école de cirque « Mimulus », installée près de l’ancienne gare de Fresnay et disposant d’un chapiteau semi-rigide de 700 m2 qui accueille un peu plus de 140 élèves et une moyenne de 200 spectateurs à chaque spectacle de la saison culturelle.


Santé
Il existe sur le secteur l’Aide à domicile CIDPA, deux maisons de retraite avec un nombre croissant de malades atteints de la maladie d’Alzheimer. Suite au départ à la retraite de plusieurs médecins, se pose
un problème crucial de renouvellement. Une maison médicale existe à Sougé-le-Ganelon, d’autres projets sont en cours, en particulier celui de la construction d’une maison médicale pluridisciplinaire à Fresnay.
Vie de l’Église
Les trois paroisses de Fresnay, de Oisseau et de Sougé sont encore autonomes quant à leur organisation et leur fonctionnement. Si Fresnay, de par sa position de grosse commune-centre, permet plus facilement des regroupements, ce n’est pas le cas pour les paroisses de Oisseau et de Sougé, avec un habitat dispersé et des paroissiens qui restent attachés à leur clocher, d’où une grande dispersion des forces. La « pratique » religieuse dominicale est faible sur Sougé et plus particulièrement sur Oisseau ; elle est plus forte sur Fresnay, mais la population est plus âgée et nous voyons partir chaque année bon nombre de chrétiens anciens de la Jeunesse agricole chrétienne (JAC).
Le nord de la paroisse de Oisseau (communes de Champfleur, Saint-Rigomer-des-Bois et Bérus) a été longtemps rattaché pastoralement à Alençon et cela jusqu’en 2005. Alors un certain nombre de catholiques ont gardé leurs liens avec Alençon et il est difficile d’apprécier la vitalité chrétienne de ce secteur.
Le nombre des enfants catéchisés est encore consistant, mais les catéchistes sont majoritairement âgées et leur renouvellement est difficile. Il n’y a pas d’aumônerie dans les collèges, la catéchèse étant assurée à la paroisse. La pastorale des jeunes au-delà de la classe de sixième est en redémarrage cette année avec un groupe d’une quinzaine de jeunes.
La messe dominicale est assurée sur trois lieux fixes : église de Champfleur et de Oisseau le samedi soir, église de Fresnay le dimanche. Une messe est aussi assurée le dimanche sur les 23 autres communes tous les 2 à 4 mois suivant les paroisses. Les demandes de baptêmes et de mariages restent nombreuses. Les sépultures sont très majoritairement célébrées dans l’église du village.
Bon nombre de chrétiens sont actifs et engagés dans les services paroissiaux : E.A.P., catéchisme, préparation au baptême, chorale, équipe de préparation au mariage (qui fonctionne au niveau du doyenné), équipes d’accompagnement des familles en deuil, équipes liturgiques, M.C.R…
Un certain nombre d’équipes Quo Vadis repartent en cette quatrième année pour la saison 2.
En ce début d’année, les trois paroisses proposent à ces différents acteurs de la vie paroissiale et à ceux qui le souhaitent la formation sur les sacrements de l’Initiation chrétienne (baptême, confirmation, eucharistie). Cette formation de cinq rencontres avec l’intervenant, le Père Paul-Antoine Drouin, a commencé le jeudi 23 janvier à Fresnay.
Abbé Adrien Crétois


Actualités Notre Evêque Paroisses et doyennés Diocèse Prier et célébrer Eglise et société Contacts
Liens