Accueil > Eglise et société > Histoire et patrimoine > Vitrail de l’Ascension au Portugal

Vitrail de l’Ascension au Portugal

Vitrail de l’Ascension :
Quand le XIIe siècle inspire le XXIe siècle !
Les motifs ou thèmes des verrières médiévales ont souvent été copiés ou ont inspiré des œuvres plus contemporaines. C’est ainsi qu’une version revisitée du célèbre vitrail du XIIe siècle de l’Ascension de la cathédrale du Mans vient d’être inaugurée dans une petite église au Portugal.
Nous avons recueilli auprès de l’artiste Willy Bya quelques souvenirs de cette belle aventure.

JPEG - 6.9 ko


Quel lien y a-t-il entre
votre village au Portugal
et notre ville du Mans
 ?

Ce lien s’est fait récemment par la réalisation d’un vitrail sur le thème
de l’Ascension. Le dimanche 3 octobre 2010, ont eu lieu dans l’église
de notre village de Póvoa da Isenta l’inauguration et la bénédiction de
ce vitrail au cours de la messe solennelle présidée par Mgr Don Manuel, évêque du diocèse de Santarém, animée par la chorale “Coro
Scalabitano”. L’occasion pour nous d’organiser pendant trois jours une
belle fête du vitrail pour notre communauté paroissiale et de lui parler
de l’Ascension du Mans qui m’a inspiré et dont j’avais reçu une documentation sur sa récente restauration. Nous envisageons maintenant de pouvoir venir au Mans pour admirer la verrière du XIIe siècle dans la cathédrale.
Comment avez-vous
réalisé ce vitrail
contemporain
 ?
C’est une réalisation humble certes
et j’ai bien conscience que cela n’a
rien de comparable avec la qualité et
la beauté du vitrail original du Mans
étant donné qu’il s’agit ici d’un "faux
vitrail". En effet, n’étant pas maître
verrier, la technique de la peinture
sur verre que j’ai employée ne permet
pas de rendre les effets particuliers
de transparence et d’intensité
lumineuse d’un véritable vitrail
du XIIe siècle peint dans la masse.
J’ai souhaité conjuguer le style baroque
de la Vierge, des anges et
des fleurs stylisées avec le style XIIe
des apôtres dans une église datant
des années soixante. Une manière
humble de rendre hommage à la
beauté du travail des maîtres verriers
du XIIe siècle.
Le but est de remplacer dans nos
églises les vitraux manquants avec
les moyens modestes dont nous
disposons. Mon but fut donc plus
simplement de pouvoir transmuter
et perpétuer un rien de l’esprit et
de la grande qualité de ce magnifique
vitrail français dans une petite
église d’un village du Portugal.
L’avenir et la réaction du public
nous dira s’il en sera ainsi. l


Propos recueillis par Isabelle
Isnard auprès de Willy Bya, pour Eglise en Sarthe
(n°61, juin 2011).


Actualités Notre Evêque Paroisses et doyennés Diocèse Prier et célébrer Eglise et société Contacts
Liens